28 commentaires

  1. Comme toujours,un très bon article.
    Tu demandes comment on fait nous ,pour s’inspirer et je te répond que moi,j’aime me promener dans la rue avec de la musique dans les oreilles et à chaque fois,j’espère que ça m’inspirera mais en fait euh…non.C’est pourquoi ton article est extraordinairement utile,comme d’hab’ quoi…

  2. C’est clair que le fait de changer d’environnement est un énorme facteur plus pour trouver l’inspiration. Manque de peau on a pas toujours les moyens d’aller très loin et/ou pas envie de sortir de chez soi quand il fait froid, qu’il pleut… (non jsuis pas casanière juste un chouilla pantouflarde) Je connais rien de mieux que les films pour agrémenter l’imaginaire de lieux et situations lointaines. Pour écrire j’aime bien avoir ça en fond sonore sinon : http://www.rainymood.com/

    “prenez toutes sortes de drogues” j’y penserais ! ;-)

  3. Salut !!

    Super article, ça rassure de pas se sentir “seul” dans ce genre de situation. ^_^
    C est vrai que cela n’est pas simple de trouver “the” inspiration, pour ma part je pense à des choses que j aimes,qui me rassure, qui donne le sourire, qui m inspire quoi ! Après c est vrai que faire autre chose est primordiale, s’aérer, se poser dans un café et bouquiner par exemple ( j’adore faire ça mais je ne le fais pas assez souvent par manque de temps)
    Après la chose essentielle, est de, ne pas se laisser submerger par des ondes négatives, faites le tri dans vos têtes, garder que le nécessaire.. Plus facile à dire qu’à faire (O-o’) mais c’est faisable.!
    En tout cas, merci pour ce site géniale.. Bonne continuation…

    • Salut Damssou!! Ne t’inquiète pas, tu es loin d’être seul dans ce genre de situation, je pense que tout bon musicien est régulièrement confronté au syndrome de la page blanche :) Et merci pour tes idées ! Je ne l’ai pas évoqué dans l’article mais comme tu le soulignes très justement, il est vrai que faire le vide dans sa tête et ne pas laisser les tracas du quotidien nous envahir est essentiel pour faire naître l’inspiration !

  4. Salut Alex,
    je tien à te remercier pour cet article qui va sans doute m’être d’une très grande utilité pour la suite et à te féliciter pour tout ton travail qui traite de sujets rarement abordés et avec précision.
    Je vais lire tout ça.

    Merci, à bientôt !

    • Salut Manou ! Merci à toi de suivre Composer Sa Musique et pour ton commentaire qui me fait vraiment plaisir ;) Il ne me reste plus qu’à te souhaiter une bonne lecture :D .

  5. Pingback: Les 5 secrets d’une mélodie réussie

  6. Merci beaucoup, bien que je n’aie seulement 13 ans, tu m’as beaucoup aidé car moi aussi je compose de la musique et je suis à cours de créativité en ce moment là… Merci d’avoir utilisé ton temps libre pour nous aider ^^ Seulement, l’idée du Free-Wraiting me semblait bien mais comment faire si je veux faire une Musique plutôt “Electro” sans paroles ?

    • Tu peux faire la même chose mais au lieu d’écrire des paroles, tu définis la mélodie de la chanson. Prends un dictatophone, et dès que tu appuies sur la touche “enregistrer”, chante tout ce qui te passe par la tête, n’importe quoi pendant 10 minutes. A la réecoute, tu trouveras forcemment quelques idées de mélodies à exploiter pour ta chanson electro ;)

  7. Bonjour,
    Votre article sur l’inspiration est excellent ! et m’a permis de re-comprendre ce mécanisme de l’inspiration.
    Pour ma part, j’aime aussi me balader en forêt pour entendre les sons de la nature, respirer et me re-concentrer sur mon projet musical.
    Bonne journée

  8. Salut et merci a toi pour toutes ces bonnes idées.
    Personnellement, j utilise d abord la méthode d écoute que tu as suggèré. A partir de la je crée ma base (ligne de basse, mélodie principal, drum, nappe etc…) peut importe par quoi on commence du moment qu on commence :) . Ensuite j arrête de composer et j effectue une deuxième écoute mais cette fois ci de ma base et je prend mon piano en jouant tout ce qu il passe par ma tête. Une bonne impro de 5/10 min éveille ma créativité et après cela mon inspiration parle d elle même. Je pense qu il est important, comme tu l as souligné, de ne pas forcer. S il n y à plus d idée mieux ne vaut pas se forcer ou il y a un risque de noyer sa composition.

    Merci encore pour ces précieux conseils. Peace

  9. Pingback: 4 préjugés sur la composition qui vous empêchent d’avancer

  10. Bel article en effet ,

    En ce qui me concerne , j’ai pas mal évoluer dans ma façon de composer.
    Au début j’écoutais beaucoup de chansons et des qu’une suite de notes m’accrochais direct les trippes , je le fredonnais dans un premier temps sur un dictaphone et ensuite je posais tout sur mon Guitar Pro qui est pour moi l’arme FATALE pour composer ( car je n’ai pas eu d’éducation musicale théorique)

    Je me souviens d’une fois ou pour une copine à moi , elle m’avais fait part de la réalisation d’un jeux vidéo et il lui manquais une musique d’introduction.
    Elle m’a alors décrit le paysage et l’ambiance voulu et là , je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais j’ai tout de suite imaginé des mélodies . J’ai pris ma guitare et la c’est sortie un peu tout seul et en très peu de temps ) Bref , vous l’aurez compris grâce à cette description j’ai été 10 fois plus productif que d’attendre qu’une mélodie me pète à la tronche !

    Maintenant tout est différent par rapport à mes débuts de compositeur, je demande à mon chanteur ( qui aime beaucoup lire et écrire) du prochain titre et de quelle histoire il souhaites parler , il me fait toujours un petit récit et me décrit les scènes avec exactitude et la magie revient , les mélodies s’enchainent et ça fonctionne … tout du moins c’est comme ça que je fonctionne.

    Bref il est aussi important d’écouter pleins de styles de musique et en particulier j’ai trouvé pas mal d’inspiration dans du classique, dans des BO de films et de jeux vidéo ( C’est bête à dire comme ça mais bon j’y trouve mon compte , et puis il faut pas se le cacher, le classique est LA musique par excellence alors pourquoi ne pas y preter l’oreille plus souvent hein ? )

    Avant de fonctionner comme ça j’ai souvent eu des trous dans mes compos , des gros stand By , la plus longue était d’environ 7 mois, et lorsque j’ai réécouter tout ça , declique, et j’ai imaginé une suite et ça a roulé comme sur des roulettes et maintenant elle fait partie d’une de mes compos préférés lol.

  11. Merci Alex pour tous les partages de ta passion !!!! tu apportes beaucoup, et ça ne t enlève rien ,bien au contraire !!!!

    Drumstach’s’Wood

  12. Bonjours je commence a écrire ma chanson j’ai des idées car j’écriis comme une histoire
    Mais j’avais une question es ce que on peut servir des mots ou des phrases dans des livres ou dans des chanon déjà écrite.

  13. Pingback: Analyse de “Like a Rolling Stone” de Bob Dylan

  14. Personnellement, je dessine énormément. Alors quand j’ai une idée , je la mets en pratique devant un dessin, puis deux , puis trois… Jusqu’à ce que tout se mette en place dans ma tête et d’un coup j’ai des paroles qui me trottent dans la tête !!! (C’est assez étrange)
    Ou alors quand je fais des activités a sensation (genre quad seule mais assez vite) et que personne ne m’entend je chante sans m’en rendre compte !!!!! ( MDR )
    Mais des fois ça me vient naturellement ! Souvent, mes chansons parlent de sentiment (joie , amour , peur …) de MES sentiments et je ne les montre jamais à personne . L’inspiration me vient tout naturellement ! Sauf ce soir donc je suis sur ce site !!!

  15. bonjour je suis compositeur et j ai 21 ans je pense que l inspiration il y a un peu de spiritualisme c est l etat d esprit qui defini le degré d inspiration un peu de folie dans les pensées c est faire ecouter ses delires ses peines ses joies a une autre personne c est vraiment super de composer et de savoir qu on a fais une bonne composition j arrivais en 5 mois a composé 7 a 8 titre cela fais maintenant 8 mois que j ai du mal a me remettre problème perso et je pense avoir un peu de mal a concilier je paire pas le gout mais l inspiration .
    mon esprit est troublé . est ce normal?

  16. cela fais 8 ans que j’écris des paroles mais je n’arrive pas à les assemblers avec une instru..
    en ce moment c’est le vide total galére pour trouver l’inspi ^^ je viens d’écrire un poéme qui je pense sera la base de ma nouvelle chanson on verra et trés bon site pour tout tes conseils Alex surtout ne lache pas tes fans c’est génial !!! ;)

  17. Merci beaucoup Alex pour ce site qui est un bel outil bien utile ! Il manque de sites comme le tiens sur la toile,avec des articles comme celui-ci…cela ma d’ailleurs inspiré d’une idée que je n’est pour ma part,pas encore vue sur internet .
    Je pensais à un projet,genre “CoCreateMusicTogether”,le concept serait de partager des mélodies,des ébauches de compos,des paroles,etc…puis de travailler ensemble sur ces bouts de musique pour en faire de réels projets musicaux ! Cette communauté comprendrait des personnes plutôt doués pour la compo de mélodies…d’autres,les paroles…d’autres,la rythmique…d’autres l’enregistrement…le mastering…les pochettes…les clips…les votes…la pub…et voilà un beau travail d’équipe !!! Je ne sais pas si j’aurais la motivation de suivre cette idée,mais je te la fait partager car tu m’en à inspiré,merci à toi !

  18. Bonsoir,
    la musique est une passion pour moi surtout au niveau instrumental, en fait quand j’écoute un song, je fais abstraction des paroles (involontaire) et je n’entends que les rythmes, c’est d’ailleurs pourquoi dans mon mp3 j’ai la musique avec et sans les paroles.

    Du coup, je me reconnais dans tout ce qui a été décrit au-dessus “comment trouver l’inspiration “(je fais pareil mais sans m’en rendre compte), j’ai trouvé une méthode étant donné que mon inspiration est purement fictive (dans ma tête), mélodieuse (instrumentale) avec un peu de “yaourt” (non, beaucoup de yaourt!) en parole pour accompagner mes rythmes.

    J’utilise un enregistreur à chaque fois que j’ai un rythme, une mélodie dans la tête. pourquoi un enregistreur? tout simplement parce que je ne sais pas utiliser un logiciel MAO ni aucun instrument (en fait j’ai fait un peu de batterie, mais vite fait :p et j’ai kiffé!!! mais faute de moyens j’ai arrêté les cours), et parce que je veux garder en mémoire mes inspirations pour quand le moment venu je pourrai les composer réellement en les arrangeant.

    Ma question est donc, est ce que c’est possible de travailler avec un beatmaker ou un compositeur qui va pouvoir concrétiser toutes mes inspirations?
    ou alors,je dois impérativement apprendre un instrument ou une MAO pour réaliser mes inspirations? (MERCI D’AVANCE POUR VOS réponses).

    Anecdote: il m’est arrivé d’avoir un inspiration à partir d’un bruit qu’émettait le train. des fois je vais au parc avec mon enregistreur et j’écoute différents bruits dans la nature, dès que j’ai le tempo d’un en particulier je rajoute un rythme et j’ai mon inspiration :)
    il faut juste être à l’écoute avec son environnement…

    A+

  19. J ecris tous les matin en dejeunant dans mon lit…c est therapeuthique je je je et je…mais le tu est la aussi pour me rassurer. Je rempli des pages dans un gros cahier j ecris tout ce qui me passe par la tete je vide mon mental….et je stock. Puis quand je m ennui je prend un cahier et je relis c est d ailleur parfois un peu ennuyeux…mais, j ecreme je souligne quelque ligne parfois tres peu dans beaucoup de page. Tout se suit tout s agence a la relecture de ces passages…apres je m amuse comme avec un puzzle..bref je ne sais pas faire autrement. Les melodies viennent en me balladant dans la nature ou en bossant au menage ….lalalalala

  20. Super article sa ma fait réalisé que l’environnement est mon problème ! je suis d’accord avec toute t’ai idée sauf une . Je ne suis pas un camé mais j’ai déja testé la composition sous plusieurs drogues et je peu te dire que sa stimule énormément ! il faut juste que sa reste trés occasionnel et ne pas en abusé , évidement pas tous le monde est fait pour sa ( c’est mon avis ) mais la drogue rejoint tout les point que tu a cité , ton environnement change et ta concentration aussi tu est donc dans le contexte parfait pour composé tu devrai testé :p en tous cas merci pour t’es conseils ;)

  21. Bonjour,

    Oui, le dictaphone, je l’utilise : pour chantonner et garder une idée.
    Oui, l’écoute active des morceaux de musiques, des instruments dans les morceaux, des attaques et commencements… Je pratique.

    Des fois, aussi, je mets des “backings-tracks” récupérés sur Internet en fond sonore dans mes écouteurs et je joue dessus. Quand, j’ai trouvé un riff sur ce fond sonore, je l’enregistre.

    Des fois, je change le tempo, pour trouver une ambiance.

    Des fois, je prends une partition que je sais jouer, et je la joue un degré en-dessous, ou bien dans un autre tonalité.

    Des fois, je prends une partition et je ne garde que le rythme et j’invente des notes sur les rythmes…

    C’est vrai que les connaissances techniques et la culture peuvent aider. Mais il ne faut pas avoir peur aussi de “voler” qques riffs ici et là, pour ensuite les transformer, et se les approprier…

  22. Merci pour votre article. Je viens de découvrir ce site très bien fait. C’est agréable de vous lire et de prendre ici et là vos conseils. Merci beaucoup.
    Carol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *