9 commentaires

  1. Article bien à propos et très bien documenté !
    je l’ajoute à mes favoris à la rubrique autoformation musicale. Que du bon pour de futurs compos !
    Continuez vous faite du bon boulot :)

  2. Bonjour Marsue,
    tu théorises la pratique comme une grande ;)

    Une question d’ordre générale à partir de cette phrase:

    “Introduire un solo (optionnel) pour montrer les capacités du batteur”

    Est ce qu’un solo de saxophone a pour fonction de montrer les capacités du saxophoniste?

    Non, je dirais qu’il est question de faire de la musique dans les deux cas, d’être mélodique, d’avoir un discours musical construit, expressif… de raconter une histoire avec des sons par imitation de la voix humaine et de ses expressions… une forme de chant.

    Bel article :)

    • Merci Bertrand,

      en fait, j’ai un avis assez divergent sur les solos de batterie ;-) Comme la batterie n’est pas vraiment un instrument mélodique, peu de batteurs (à mon avis) arrivent à rendre un solo “interessant”, et pour moi le plus important reste que la batterie reste au service de la musique et non l’inverse ;-)
      Donc en ce qui concerne le solo de saxo, il aura plus de chance de mieux passer, et de moins lasser ceux qui l’écoutent, mais cela reste mon avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *