[Vidéo] Comment écrire des paroles à partir d’une musique?

plume

Deuxième vidéo en compagnie du groupe “Mary Bery”. Cette fois-ci, nous verrons comment écrire des paroles à partir d’une musique que vous aurez déjà composée.

.

Note: Cette vidéo est issue de ma formation vidéo “Compositeur Autonome“. Cette formation est constituée de 75 vidéos pour plus de 44h de contenu. Elle a pour but de vous apprendre étape par étape et en partant de zéro, tout le processus de composition d’une chanson: composition, home studio, musique assistée par ordinateur, enregistrement, et mixage. Cette formation n’ouvre ses portes que 2 fois par an afin que je puisse m’occuper pleinement de l’évolution des élèves. Pour l’instant, les inscriptions sont closes mais vous pouvez être averti en avant première des réinscriptions en cliquant ici.

.
Fiche récapitulative de la vidéo

But: Partir d’un fragment musical ou d’une petite mélodie et essayer de trouver des paroles qui colleront avec.
.

Étape 1) S’imprégner du morceau

 -Écoutez plusieurs fois votre “maquette” accords / mélodie pour sentir l’ambiance de votre chanson.

-Cette écoute intensive va vous permettre d’avoir des idées de thèmes pour votre chanson (fermez les yeux et essayez de traduire en mots ce que la musique vous inspire). Elle vous aidera également à trouver vos premières idées de phrases ou de paroles.

– Pendant votre écoute intensive, essayez également de repérer les passages plutôt joyeux ou mélancoliques de votre mélodie. Pour les passages les plus joyeux, dirigez-vous davantage vers des paroles joyeuses, alors que pour les passages les plus mélancoliques, utilisez des paroles plutôt tristes (surprenant n’est-ce-pas ?) ;) . Ce procédé vous aidera à trouver des paroles qui colleront parfaitement à votre musique.
.

 Étape 2) Progresser petit à petit

-Les paroles ne s’écrivent pas d’une traite. Il faut-y aller progressivement. On progresse généralement phrase par phrase.

– Qu’entendons-nous par “phrase”? La musique est un langage et à ce titre, elle est structurée de la même façon qu’un texte. Dans le discours musical, il y a en effet un début, une fin, des pauses, des virgules, mais aussi des phrases. Ainsi, pour chaque phrase mélodique de votre discours musical, on utilisera une “vraie” phrase faite de paroles.

-Cherchez ainsi les paroles de votre mélodie au fur et à mesure et phrase par phrase.
.

 Étape 3) Faire du yaourt

 -Chantonnez votre mélodie encore et encore, puis commencez par remplacer progressivement les sons que vous émettez (les “hum” ou les “la la la”), par des mots ou des syllabes.

– Les mots que vous employez doivent venir spontanément: il ne faut en aucun cas chercher à leur donner du sens. En fait, il faut simplement que vous cherchiez à employer des mots qui puissent véhiculer la sonorité de votre mélodie.
-Dans le jargon, on appelle ça “faire du yaourt

-Le yaourt est une technique utilisée par tous les plus grands professionnels. Par exemple, avant qu’elles ne prennent leurs formes définitives, les paroles de la célébrissime chanson “Yesterday” des Beatles étaient “Scrambled eggs, how baby how I love your eggs!” (Œufs brouillés, oh chérie qu’est-ce que j’aime tes œufs!)

Vous voyez bien que prise comme telle, cette phrase ne veut strictement rien dire. Par contre, si vous la chantez en respectant l’air de  “Yesterday”, les mots utilisés collent parfaitement à la mélodie. Et c’est ce que vous aussi, vous devez chercher à faire: utiliser des mots qui puissent parfaitement véhiculer la mélodie que vous chantez.
.

 Étape 4) Transformer le yaourt en mots

 -Il ne vous reste plus qu’à remplacer ces mots provisoires par des phrases plus recherchées pour avoir vos paroles. Pour y arriver, inspirez-vous du thème que vous avez défini en début de chanson et utilisez les phrases que vous avez peut-être déjà trouvées au moment de l’étape 1. (Ajustez-les à votre yaourt si besoin).

– 3 conseils supplémentaires pour vous aider à transformer votre yaourt en paroles:

  • Gardez les syllabes et les voyelles que vous chantez lors de votre yaourt pour vos paroles. Par exemple, si dans votre yaourt il y a un mot avec un “a” qui permet de bien véhiculer votre mélodie, gardez ce “a” et construisez votre nouveau mot autour de cette voyelle.
  • En règle générale, une note de votre mélodie correspondra à une syllabe de votre mot.
  • Construisez vos phrases en fonction de votre mélodie. Votre mélodie possède en effet des temps “forts” (généralement les temps 1 et 3 de la mesure), il faudra donc faire en sorte de placer les mots les plus importants de vos paroles sur ces temps forts.
    .

 Étape 5) Intégrer des rimes

 –Les rimes ne sont pas obligatoires mais il peut être très intéressant d’en intégrer à ses paroles car elles donnent du rythme au morceau, lui confèrent une certaine structure, et permettent aux paroles de se retenir plus facilement.

– Les différentes structures de rimes:

  • AABB
  • ABAB
  • AAAB
    .

 Étape 6) Affiner ses phrases

 -Relisez l’ensemble de vos paroles et voyez si elles correspondent vraiment à ce que vous cherchez à véhiculer.

-Soyez prêt à remettre votre travail en question. (Vaut-il mieux changer ce mot par un autre? Cette rime est-elle judicieuse? Cette phrase a-t-elle du sens? Permet-elle de véhiculer convenablement la mélodie de morceau? etc…)

Affinez vos paroles et changez vos phrases jusqu’à ce que vous soyez satisfait de votre résultat final. Attention, ce processus peut prendre du temps. N’hésitez donc pas à prendre du recul par rapport à votre travail et à le ré-attaquer plus tard à tête reposée.
.

 Derniers conseils pour la route

 – Respectez la structure de votre morceau.

– Les paroles de votre couplet et de votre refrain doivent en effet être différentes: les paroles du couplet sont généralement plus descriptives, alors que celles du refrain sont davantage  dans le registre de l’émotion.

-De même, le refrain est une section qui est répétée tout au long du morceau. Les paroles de votre refrain ne changeront donc pas, alors que celle de votre couplet évolueront au fur et à mesure de votre chanson. Elles suivront une trame narrative classique, c’est-à-dire que l’histoire relatée au sein de vos couplets évoluera en fonction de l’avancée de la chanson.

– Prenez garde également à ce que chacune de vos sections soit fermée. C’est-à-dire que les paroles de votre couplet ou de votre refrain doivent avoir un sens et se suffirent en elles-mêmes.

– Enfin, il doit exister un “contraste” entre les paroles du couplet et du refrain. Les refrains contiennent généralement peu de mots afin de pouvoir tenir les notes et conférer à la mélodie plus de puissance, alors que les couplets contiennent plus de paroles afin de leur conférer un rythme rapide.

.
Télécharger la vidéo

Si ce tutoriel vidéo vous a plu, vous pouvez le télécharger pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger la vidéo
.

Cette vidéo vous a été utile?

Alors vous allez adorer mon livre numérique “Composer sa chanson de A à Z” qui vous aidera à composer vos chanson étape par étape. Tout un chapitre de 30 pages est notamment consacré à l’écriture de paroles.

.
Composer sa chanson de A à Z


Partager l'article sur :


Articles similaires

5 Façons d’écrire une chanson

Mais au fait, comment on fait pour composer un morceau ? Par où commencer ? Faut-il d’abord trouver une grille d’accord ou une mélodie ? Et pour les paroles, comment faire ? Mieux vaut-il les écrire avant ou après avoir composé la chanson? Suivez le guide! Lire la suite…

10 façons d’enrichir votre culture musicale

Marre d’entendre toujours les mêmes musiques tourner en boucle dans votre mp3 ? Fatigué d’écouter à longueur de journée toutes ces chansons aseptisées passant à la radio ? (Oui je l’avoue, je ne suis pas fan de Lady Gaga :) ). Vous voulez donner du sang neuf à votre playlist et connaître tous les secrets des personnes ayant une bonne culture musicale ? Suivez le guide ! Lire la suite…

Comment créer une musique en 5 minutes: le cycle des quintes

Il vous arrive d’avoir le syndrome de la page blanche lorsque l’envie vous vient d’écrire une chanson ? Vous voulez connaître un moyen sûr et efficace vous permettant de composer et d’improviser rapidement ? Alors découvrez dans cet article « le cycle des quintes » : un outil de composition extrêmement puissant utilisé par tous, et même les plus grands : des Beatles à Bob Dylan en passant par Led Zeppelin, tous y ont déjà eu recours ! Lire la suite…


13 commentaires


  • Stephane

    Super article! Et la vidéo est très claire. J’aime bien aussi le ton cool de la vidéo.
    Apparemment, il ne choisissent pas de thème de départ pour l’écriture de la chanson. Ils partent un peu à l’aveuglette et les idées se mettent en place petit à petit… C’est vraiment pas mal.
    Je suis compositeur et arrangeur. J’ai déjà écris des musiques sur un texte existant (qui n’était pas de moi), mais je n’ai jamais réussi à écrire un texte sur une chanson.
    Cet article me donne des pistes intéressantes.

    Répondre

  • Philippe

    Merci Pour cette belle vidéo très bien expliquée.
    De très bonne astuce on ne pense pas toujours a faire un yaourt.
    Merci pour cette belle démonstration et surtout merci au groupe Mary Berry.
    D’avoir participé pour la démonstration.
    Et Merci pour touts ses bon articles ALex.

    Répondre

  • Patrick

    Si le yoghurt se révèle une astuce efficace pour les textes en anglais, comment faire pour ceux qui n’écrivent que dans la langue de Molière ?

    Répondre

  • Kokitta

    Un très grand merci pour la qualité et le contenu de cette vidéo !

    Répondre

  • Patrick

    J’ai laissé un commentaire à propos des auteurs en langue française ( je chante exclusivement en français ), mais, pour des raisons que j’ignore, mon message a été “caviardé” ! A moins qu’il ne s’agisse d’une erreur… :)

    Répondre

  • Christian-Louis

    De la méthode et de la pédagogie, du talent bien sûr, des sourires et un vrai plaisir, bravo! et merci!, on en redemande!!!!

    Répondre

  • Bruno degloire

    Alex merci beaucoups pour cette video bien detaille

    Répondre

  • Chassepierre Fabienne

    Superbe vidéo et explications très claires. Mercipour ce beau moment.

    Répondre

  • Jean-Marc G

    Beaucoup d’astuces précieuses à la composition et votre équipe est très sympathique. je vous remercie pour votre échange. je suis moi même compositeur amateur et je souhaite aussi échanger avec des passionnés tels que vous.
    bonne musique 2016 à vous !

    Répondre

  • Frank

    Merci beaucoup pour ces précieuses astuces pédagogiques et nous vous souhaitons une belle fin d’année en musique !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *