8 commentaires

  1. Bon article!

    J’y ajouterais une petite astuce pour reconnaitre les différents intervalles:

    Lorsqu’il s’agit d’une 2nde majeur, on entend les deux premières notes de “J’ai du bon tabac”.
    Lorsqu’il s’agit d’une 2nde mineur, celles de “Les dents de la mer”
    3erce majeur: “A la claire fontaine”
    3erce mineur: “Fort Boyard”
    4rte juste:” La Marseillaise”
    5inte juste: “Star Wars”
    8ave juste: “Singing in the rain”

    Voilà, je ne sais pas si c’est bien clair, mais ce n’est pas évident par écrit :)

  2. J’arrive bien à associer les sons aux noms des notes et aux notes sur les partitions (35 ans de pratique ça aide…), mais les couleurs… c’est pas pour moi.

    Sinon quelques précisions complémentaires à propos du contenu de cet article :

    Tout le monde ne s’accorde pas sur un la. Dans un orchestre symphonique, on donne typiquement un la bien sûr (sur lequel s’accordent les violons, les flûtes…), mais aussi ensuite sur si b que donne un instrument déjà accordé (sur lequel s’accordent les clarinettes, les trompettes… quand ils le peuvent). Les possibilités d’accord sur un instrument à vent sont assez faibles : si une clarinette ou une flûte est trop aiguë, on peut en général tirer dessus pour l’allonger et faire descendre la note, mais s’il est trop grave, on ne peut rien faire.

    Une des raisons de l’accord sur une autre note qu’un la est que toutes les notes ne sont pas parfaitement justes sur tous les instruments. Sur une clarinette ou un saxo, certains tons sonneront plus juste que d’autres. On le remarque d’autant plus sur les instruments transpositeurs (quand un clarinettiste pense un do, il joue en fait en général un si bémol, ou un la, voire un mi bémol, suivant son type de clarinette).

    Un dernier détail, il n’y a pas un la, mais des la. Les accordeurs ont tendance à accorder les instruments de plus en plus haut. Tout le monde parle toujours du la à 440 hertz, mais en pratique, on accorde souvent plutôt vers 450 Hz. Pour moi d’ailleurs, qui suis habitué à mon piano, le la à 440 Hz sonne entre le la et le sol dièze, plutôt près de ce sol. Pas étonnant que certaines personnes décalent tout d’un demi-ton lors de tests d’oreille absolue. Le nom d’une note n’est pas une référence fiable. Il faut partir d’une même fréquence de référence, s’y habituer, puis jouer relativement à cette fréquence.

  3. Je n’ai pas réussi a télécharger gnu solfege, est ce que c’est parce que je suis sur iPad?
    Existe t’il un autre programme ou application pour apprendre le solfege chanté que vous puissiez me conseiller?
    Merci à vous,

  4. Je ne pense pas que ce poste soit encore d’actualité mais je tante une question .

    je cherche à travailler mon oreille dite “absolue” mais comment savoir si on l’a vraiment ?

    je ne suis pas capable de trouver une note à vide comme ça si je n’ai pas le do , mais je peux jouer très facilement une musique que je n’écoute qu’une seul fois donc je suis un peut frustrer quel est le type de cette oreille ? demi absolue pourrie ? serai-je capable un jour de reconnaître n’importe quel note sans l’aide d’un la ? je fais beaucoup d’exercices pour travailler ça encore faut t’il savoir si cella ce travaille vraiment ou si c’est “inné”

  5. Pingback: Mois de mars: plus ardu que prévu | La classe de Mme Ouellette

  6. Bonjour et merci pour cet article. Je joue de la guitare et lorsque j’entends qque chose qui me plait je me base sur les coups de basses pour retrouver les accords. Ca fonctionne très bien.Cela dit je vais essayer de me chercher une référence pour un Mi. Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *