Comment trouver la tonalité d’un morceau ?

Apprenez des techniques pour vous permettre d’identifier à coup sûr la tonalité d’un morceau. Que ce soit grâce au solfège ou grâce à l’analyse du morceau, retrouvez au sein de cet article toutes les façons de retrouver une tonalité.

Deux raisons m’ont poussé à répondre à cette question à travers un article :

– La première, c’est parce que vous avez été très nombreux à m’adresser cette demande par message. Cet article sera donc pour moi une bonne occasion de vous proposer des éléments de réponse à cette problématique.

– Et la deuxième, c’est parce qu’une nouvelle rubrique va très bientôt voir le jour sur Composer sa musique ! Chaque mois, je vous proposerai en effet d’analyser une chanson célèbre afin d’en comprendre les rouages et la mécanique dans le but d’en dégager les techniques de composition. Dans ce cadre, je serai donc constamment amené à vous parler de tonalité, alors autant que cette notion soit claire dès maintenant.  ;)

.
Qu’est-ce que la tonalité d’un morceau ?

Comme je vous l’avais déjà expliqué au sein de mon guide « L’Essentiel du Solfège pour Composer » (à télécharger gratuitement sur le site), la musique est composée de gammes. Les gammes, ce sont les armes du musicien. Elles correspondent à des phrases toutes faites qui vous permettront de vous exprimer. Et si les gammes correspondent aux phrases, alors la tonalité quant à elle correspond au ton de ces phrases.

Utilisons un parallèle pour expliquer ce principe : lorsque vous parlez, vous véhiculez des émotions. Et selon le message que vous voulez véhiculer, vous ne vous exprimerez pas de la même façon. Autrement dit, le ton de votre voix ne sera pas le même. Par exemple si vous êtes en colère, on entendra clairement de l’agressivité dans votre voix. Et bien dans la musique c’est exactement la même chose : c’est la tonalité qui va définir « l’humeur », le ton de la phrase. La tonalité correspond en effet à la « couleur » de la gamme, c’est à dire la façon dont elle va sonner.  Selon la tonalité que vous choisirez, la consonance du morceau et ce que vous voudrez en exprimer par son intermédiaire seront donc différents.

.
Pourquoi est-ce important de connaître la tonalité d’un morceau ?

 Puisque la tonalité correspond à la « couleur » de la gamme – et donc à ce qu’elle va vous permettre de véhiculer comme message,  connaître la tonalité d’un morceau, c’est repérer le mode d’expression employé par l’auteur de ce morceau. Ainsi, si ce mode d’expression vous plaît, libre à vous de le réutiliser dans vos propres compositions !

Si par exemple vous avez aimé un morceau en Sol Majeur, et bien reprenez-vous aussi cette tonalité et composez en Sol Majeur !

Connaître la tonalité d’un morceau c’est également connaître les accords et les notes qui ont été utilisées à la construction de ce morceau. La connaissance de la tonalité se révèle donc très utile dans le cas de l’harmonisation (j’ai la mélodie, je peux donc en déduire les accords qui feront mouche) et de l’improvisation (je sais quoi jouer pour sonner juste).

.
Trouver la tonalité du morceau grâce au solfège

Pour vous aider à comprendre comment trouver la tonalité d’un morceau grâce au solfège, je vous invite à regarder mon tutoriel vidéo sur le sujet : (l’explication technique commence à partir de 6’23”)

 

.
Résumé de la vidéo :

– 3 types d’armures:

armures

– Ordre des dièses et des bémols:

ordre dieses bémols

– Règles:

  • Dièses: Prendre le dernier dièse et ajouter 1/2 ton
  • Bémols: Prendre l’avant dernier bémol
  • Vierge: Do Majeur ou La mineur

– Relation gammes relatives:

  • Majeur – (tierce mineure) = Mineur
  • Mineur + (tierce mineure) = Majeur

– Trancher entre tonalité majeure et mineure:

Analyser le premier et surtout le dernier accord du morceau.

.
Tableau récapitulatif des tonalités

.
Trouver la tonalité d’un morceau par analyse

 Cependant, cette technique n’est pas infaillible, et il vaut parfois mieux se référer à l’analyse des accords pour trouver la tonalité du morceau.

 1) Chercher l’accord diminué

 Si on prend une gamme pour l’harmoniser (c’est à dire construire des accords à partir de cette gamme), puis que par la suite on analyse la nature des  accords obtenus, on se rend compte que quelle que soit la gamme choisie, la nature des accords ne changera pas.

Exemple :

On prend la gamme de Do Majeur et on construit des accords à partir de cette gamme.

On analyse ensuite la nature des accords obtenus : le premier accord se trouve être un accord majeur, le deuxième accord, un accord mineur…

Et bien figurez-vous que cette structure ne changera jamais et ce,  quel que soit la gamme choisie. C’est-à-dire que même si vous prenez une gamme de Fa# Majeur, le 6ème degré de cette gamme sera un accord mineur.

 Maintenant que vous savez que cette structure est fixe, vous vous rendez compte qu’il n’y a qu’un seul accord diminué par gamme. Retrouver l’accord diminué d’un morceau, c’est donc retrouver à coup sur la gamme dont il provient et donc par déduction sa tonalité.

 Schéma bilan :

Nature des accords d’une gamme majeure :

Nature des accords d’une gamme mineure :

Si vous avez bien suivi ce que j’ai dit, vous savez donc que si vous repérez un accord diminué dans un morceau, cet accord sera soit l’accord du deuxième degré d’une gamme mineure, soit l’accord du septième degré d’une gamme majeure. Pour pouvoir trancher entre les deux tonalités, il vous suffit tout comme je vous l’ai expliqué dans mon point précédent, d’analyser le premier et le dernier accord du morceau.

 2) Relever et analyser les accords

 Maintenant, si aucune de mes techniques précédentes ne vous pzs permis de déterminer la tonalité du morceau, il ne vous reste plus qu’à analyser les accords de ce morceau. Pour ce faire, relevez chaque accord que vous trouverez puis demandez-vous simplement de quelle gamme ces derniers peuvent provenir. C’est en fait le strict inverse de ce qu’on a fait précédemment : au lieu de construire les accords à partir de la gamme et de la tonalité, on va définir la tonalité à partir des accords.

Il ne vous reste donc plus qu’à relever tous les accords du morceau, de les classer à la suite, puis de retrouver leur gamme d’origine (et donc leur tonalité) grâce à l’aide du tableau récapitulatif ci-dessus. En effet, si vous remarquez par exemple des accords avec uniquement les Fa et les Do qui sont dièses, alors cela signifie que l’on a 2# à la clé et que l’on est soit en Ré Majeur, soit en Si Mineur. Un coup d’œil aux accords et à la partition vous permettra ainsi de trancher définitivement pour la bonne tonalité. ;)

Voila je pense, avoir fait le tour de toutes les techniques permettant de retrouver la tonalité d’un morceau. Il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous conviendra le mieux, puis de pratiquer (Hé oui va falloir bosser ;) ).

Si vous avez d’autres astuces pour retrouver la tonalité d’un morceau, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Télécharger l’article

Si l’article vous a plu, vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger le PDF

 

La théorie c’est cool…

Mais la pratique c’est mieux ! Car en fin de compte, si on veut connaître le solfège c’est surtout pour savoir écrire de belles chansons derrière. Je vous invite donc à découvrir mon guide “Composer sa chanson de A à Z” qui vous expliquera comment y arriver étape par étape. Tous mes meilleurs conseils y sont et en plus, je l’ai rédigé avec amour. :)

Composer sa chanson de A à Z



Partager l'article sur :


Articles similaires

Faut-il connaitre le solfége pour jouer de la musique et composer ?

En voilà une question difficile ! Et je vous avoue m’être arraché les cheveux en rédigeant cet article tant les différentes approches et écoles concernant le sujet différent et se tiennent. Alors qu'en est il ? Faut il vraiment avoir des bases solides en solfège pour créer de la musique ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.  Lire la suite…

Partition

[Vidéo] Comment lire une partition (1/2): les notes

Apprenez à déchiffrer une partition de musique et plus particulièrement à lire les notes en clé de sol et en clé de fa grâce à ce tutoriel vidéo. Petite séquence nostalgie du collège et des cours de flûte ! :D  Lire la suite…

[Vidéo] Comment lire une partition (2/2): les rythmes et les symboles

Suite du tutoriel précédent sur la façon de lire une partition de musique. Dans cette partie on va se concentrer sur les différents rythmes et symboles d'une partition. A la fin de cette vidéo, déchiffrer une partition n'aura plus aucun secret pour vous ! Lire la suite…


66 commentaires


  • LE BARS LORRIS

    très très intéressant ton site.
    bien défini avec des vidéos détaillées
    je suis musicien depuis tous jeune et j avais oublie pas mal de theorie car je joue souvent de l oreille. mais trouver des accords relatif min j avais oublie
    Il y a tous se qui faut pour les débutants…un vrai prof de solfège… jespere que tu l es…lol
    merci et bonne continuation…

    Répondre

  • zhaleh

    Bonjour Alex,
    Ma fille va au conservatoire de musique a paris. je n’ai pas connaissance sur solfège. je voudrais te remercier pour toutes vos articles. il m’a aidé beaucoup.le saule chose que je voudrais te demander est: si tu peux jouer un petit morceau chaque fois que tu explique les chose ça sera plus compréhensive pour nous. merci

    Répondre

  • alain

    c’est très bien mais pour le débutant ,la leçon sur papier serait peut-être mieux pour revoir et les mémorisés merci mais vraiment bravo

    Répondre

  • ray

    Hello,

    Très bon tuto, et j’ai enfin compris l’art de l’harmonie !

    Néanmoins, j’ai un petit soucis. J’ai créer un morceau avec ces accords : C – Fm.
    Aucune tonalité ne correspond à ces deux accords !!!
    Comment je peux faire ?

    Répondre

    • Alex

      Salut Ray !
      Tu peux utiliser toutes les tonalités dans lesquelles se trouvent ces deux accords séparemment. Par exemple Do majeur et Fa mineur. ;)

      Répondre

  • Hassan

    Bonjour Alex
    Je suis ravis de faire ta connaissance et très heureux de découvrir ce super site si bien fait.
    tes explications et tes cours sont merveilleux aussi bien pour les débutants que les confirmés, la clarté de tes commentaires et analyse est vraiment exceptionnel.
    A très bientot .
    Merci…
    Hassan

    Répondre

    • Alex

      Salut Hassan,
      Merci à toi pour ce commentaire super sympa et encourangeant. ;)

      Répondre

  • Duvan

    Sallut!!
    J’adore se site il est sure bien fais Mais j’ai une question pour toi Alex.
    Par exemple j’ai trouvé une mélodie dans ma tête, je réussit à la reproduire au piano, mais je ne sais pas comment écrire sa partition donc je ne peut pas savoir l’amure, alors comment je fais je suis bloquer sa me dérange beaucoup?!

    Répondre

  • Duvan

    Salut!
    Je voudrais poser une question qui me dérange vraiment car j’ai trouver une mélodie et j’arrive à la reproduire, le problème c’est que je n’ai que 14 ans et je ne sais pas comment écrire la partition donc du coups je ne peut pas savoir si il y à des dièses des bémols ou si c’est une armure vierge. Pourrais tu m’aidé ? :p Merci.

    Répondre

  • greg11

    Bonjour,

    Bravo pour votre site. Vos articles sont très intéressants et très clairs.
    Mais j’ai une question :
    Comment trouver la tonalité d’une simple mélodie (sans accords) en n’ayant connaissance que des notes utilisées, sans avoir l’armure. (mélodie composée de tête et retranscrite au piano)

    Merci beaucoup pour ton aide.

    Répondre

  • bugeraboy

    je suis tomber sur ton site par hasard en fouillant internet,et bien je ne suis pas déçu. ton site est vraiment nickel et bien expliqué, avec tes textes et tes vidéos. Comme la plupart des musiciens, tout ce qui est de la théorie de la musique ça donne pas envie, surtout quand on commence à l’aborder après 7ans de guitare lol mais on se rend compte qu’au finale la théorie ça sert vraiment à bien comprendre les mécanisme de la musique et grâce à cela, libre à nous d’improviser plus facilement avec d’autre musiciens lors d’une scène ouverte ou de composer plus facilement. Merci pour ton site et pour le livre que tu nous envois par mail c’est super bonne continuation.

    Répondre

  • Yoann

    Salut Alex,

    Voilà, je suis tombé par hasard sur ton site, et franchement tes vidéos et explications m’aident beaucoup à comprendre le solfège, moi qui jour de la guitare depuis 7 ans sans trop m’y connaitre en solfège, j’ai toujours eu du mal à comprendre comment on composer de la musique avec les gammes, comment trouver les gammes majeures, mineures de certaines musiques et j’en passe. J’avais déjà vu certaines vidéos mais sauf que je ne comprenais jamais. Bref je voulais te remercier pour ça !! =)

    Ensuite j’ai une question par rapport à comment trouver la tonalité, dans ta vidéo tu dis qu’il faut regarder l’armure de la partition au début, sauf que je n’utilise jamais de partition, c’est soit à l’oreille, soit sur des tablatures. Alors comment on peut retrouver la tonalité d’une chanson sans partition, d’après toi ? Merci d’avance et continue comme ça !! ;-)

    Répondre

    • Alex

      Salut Yoann,

      Merci à toi pour ton message, ça fait plaisir et ça me motive à continuer :) Si tu n’as pas la tonalité sur partition c’est très simple. En gros tu as deux grandes façons de procéder: la première est pour les puristes: elle consiste à reconnaitre la tonalité uniquement par l’écoute, grâce à la “couleur” que dégage la gamme (c’est à dire la façon dont elle sonne). Et la seconde (celle que je te conseille) consiste à écrire les notes que tu entends sur papier pour ensuite les analyser comme je l’ai décris dans cet article ;) .

      Répondre

      • Yoann

        De rien et merci beaucoup pour ta réponse ^^ . Bonne continuation pour ton site, il est super ! ;-)

        Répondre

      • Julien

        Bonjour,

        Dans la partie qui concerne l’analyse d’un morceau, tu parles d’analyser les accords.
        Mais comment fait-on pour analyser une mélodie sans accords (et sans partition et donc armure).
        Car justement dans mon cas, trouver la tonalité est dans le but de trouver les accords correspondants aux notes, (à savoir l’harmonisation de ma mélodie) .

        Je te remercie pour ton site et pour ton aide.

        Répondre

        • Syned

          Bonjour,
          Je suis exactement dans le même cas.
          J’ai une mélodie mais je cherche des accords pour l’accompagner, simplement à partir de la mélodie.

          Répondre

          • Alex

            Salut Syned,
            Ça tombe bien j’ai justement un article qui s’intitule “Composer un accompagnement à partir d’une mélodie;) .

          • Syned

            Ouai mais justement, pour harmoniser la mélodie, il faut trouver la tonalité. Hors, je n’ai pas de partitions. Simplement une tablature.

  • vignacourt

    Merci beaucoup cela m’a beaucoup aidé car je n’avais rien compris au cours..Votre explication est beaucoup plus cohérente et plus facile à comprendre

    Répondre

  • Canpolat

    Ah… J’ai vraiment pas compris comment trancher entre deux tonalités et j’ai exam ce soir :'(

    Répondre

  • FAB

    Salut, article tres interessant et bien fait , bravo. J’essaye de retrouver des tonalités de morceaux que j’aime et je me rend compte que dans beaucoup de ces morceaux il y a changement de tonalité au cours du meme morceau, donc tres dur de degager une gamme …. enfin j’ai peut etre pas tous compris .

    exemple , ce morceau , Peut tu me degager une (ou des) tonalités et une gamme ?

    accords couplet :
    G Em
    Bbmaj7 C
    Eb Ab

    accord couplet 2 ou refrain
    Gb Eb
    Gb Eb Ebmaj7
    Db

    merci d’avance, Fab.

    Répondre

  • FERRANT

    Je suis scotché!

    Après 15 ans de pratique de la guitare (et je pense un niveau correct – je jouais en finger picking des morceaux de M. Dady), mais tout sur tablature car je ne connaissais rien au solfège, tu viens de me faire comprendre beaucoup de choses dont personnes n’avais sus me faire comprendre l’utilité.

    Je m’y remets aujourd’hui (après 30 ans de pause) par l’accompagnement de musiques celtiques (irlandais et écossais), et tes tutos vont bien me rendre service pour trouver les accords qui ne sont que très rarement inscrits sur les partoches, quand on les trouves! et comme je ne sais pas les lire…

    Merci encore et je ne manquerai pas de suivre tes news.

    Répondre

  • Midorge

    Le volume du son de la vidéo est insuffisant , même réglé au maximum sur mon ordinateur ( aussi bien directement que via U tube ).

    Répondre

  • Sonder

    Salut

    Merci pour l’article

    Mais moi mon problème c’est que je ne sais pas trouver la tonalité de mes propres mélodies
    j’arrive à écrire les notes et les rythmes sur une portée en mettant ponctuellement les altérations
    à chacune des notes mais après pour savoir quelle armature utiliser c’est une autre histoire
    que faire?

    merci

    Répondre

  • Jacky

    Bonjour,
    Je n’arrive vraiment à comprendre la tonalité sur une tablature.
    Exemple San Francisco de Scott Mckenzie:
    Tonalité de A
    On retrouve les accords de G Em D Bm F F#m7 C#m
    Pourquoi trouve t-on ces notes ?
    Merci

    Répondre

  • Bertrand

    Bonjour,

    J’ai regardé une partition que j’ai pu trouver et pour vous aider un peu à mieux comprendre l’utilisation de ces accords.

    Bien entendu, il n’existe pas (à ma connaissance ;-) de gamme qui comporte cette richesse harmonique et la suite d’accords que vous listez. Donc on est forcément en présence d’une tonalité principale et de une ou plusieurs modulations.

    La tonalité principale du morceau est Sol Majeur (avec un # à la clef). On retrouve les accords de C, G, D et Em, respectivement les degrés IV, I, V et VI – autant dire les principaux (IV V I et VI). Une des progression type est I V VI IV (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_chansons_construites_sur_la_progression_I-V-vi-IV).

    Bref cette tonalité de Sol majeur est dominée par l’utilisation des ces accords, avec parfois l’accord de Bm (degré III, substitut tonal du degré I comme l’est le degré VI).

    Ensuite, il me semble qu’il y a une modulation en Do majeur (tonalité située une quarte au-dessus ou une quinte au-dessous de Sol). Cela commence par les paroles “All across the nation…”. Ici on a les accords de F, Dm et G soit les degrés IV II V, une progression type également des deux accords de sous dominante (F et Dm) puis accord de dominante (G). Bien entendu, en passant de Sol majeur à Do majeur fait qu’on ne jouera plus F# mais F et cela va s’entendre ! Au cours de ça passage, on a deux fois la cadence : F Dm F Dm G (IV II IV II V).

    G étant un accord pivot puisqu’il est degré I (accord de tonique) en Sol majeur et degré V (accord de dominante) en Do majeur.

    Ensuite, dans la dernière partie (“if you come to San Francisco…”), on a une modulation en La majeur (3 # à la clef) avec les accords de A, D, F#m, C#m, soit respectivement les degrés I, IV, VI et III. On retrouve bien les accords de Tonique (degrés I et ses substituts III et VI) et l’accord de sous dominante (degré IV). L’accord de dominante n’est pas utilisé (E7) sauf pour introduire la modulation (if YOU come). Le E7 est joué avec “You”. A noter également que E7 vient contraster avec l’accord de Em joué à plusieurs reprises en Sol majeur.

    La chanson se termine par la cadence I, VI, IV et I, soit A, F#m, D et A. La cadence I (VI) IV I étant l’une des principales cadences du rock des années 60-70.

    Voilà, on a donc une tonalité principale en Sol majeur, une modulation assez brève en Do majeur (avec un accord pivot, l’accords de G) et une modulation en La Majeur.

    Je suis à votre disposition si vous voulez continuer la discussion

    Merci

    Bertrand

    Répondre

  • Sylvain

    Salut,
    Je trouve tes explications très claires et très utiles pour le petit composouilleur que je suis. J’ai beaucoup utilsé mon oreille (Pas très fiable, du reste) pour composer et tes explications vont apporter un peu d’eau à mon moulin.
    Si tu as un peu de temps, donne- moi ton avis sur mes chansonnettes.
    Merci encore et bravo pour ton dévouement.
    Music@lement,
    Sylvain.

    Répondre

  • Sameson descas

    Bonjour

    Je vous remercie beaucoup pour vos articles sur l’harmonisation. J’ai une grande difficulté pour harmoniser une mélodie mais avec vos explications je vais voir si Je peux commencer à harmoniser quelques petites mélodies.

    Répondre

  • witte

    Bonjour et merci pour ton site.

    Moi, y a un petit truc qui me chiffonne. Dans la vidéo tu expliques le cercle pour trouver la tonalité avec les # jusque la pas de soucis mais après tu décris le cercle des bémols.
    FA DO SOL RE LA MI SI
    7 6 5 4 3 2 1

    Et après tu expliques qu’il faut compter le nombre de bémols à l’armure et en soustraire un pour trouver la tonalité mais ça me semble un peu tarabiscoté. Pourquoi ne pas modifier le cercle comme ceci:
    FA DOb SOLb REb LAb MIb SIb
    1 7 6 5 4 3 2

    Ainsi, le nombre de bémol a l’armure donnerait la tonalité.
    Exemple 5 bémol = REb
    Il a plus d’exception concernant le bémol unique a l’armure.
    1 bémol= FA

    Voila sa me semble plus simple comme ca mais peut être qu’il y a un truc qui m’échappe.

    Merci encore a toi.

    Thomas

    Répondre

  • prunedelanoue

    merci ! merci ! très sympa ce site je vais en parler autour de moi !

    Répondre

  • Ben

    J’ai ptite difficulté. Au fait je veux savoir comment retrouver spontanement à l’aide d’un piano, la tonalité de quelqu’un chante sans accompagnement d’instrument

    Répondre

  • Adrien

    Salut !

    Ça fait un petit moment que je garde ton site et ton guide sous la main, j’ai commencé à créer quelques morceaux en Mao sans trop m’y reférer (et sans notions de solfège) et j’arrive à une phase de blocage…
    … Et là je trouve que ton guide créé un bonne dynamique afin de souffler, prendre du recul et et par la suite revenir sur la création.
    Merci à toi de transmettre cette passion, très sympa aussi tes mails (j’ai passé un bon moment à lire ton analyse sur Bob Dylan.) Et pour l’instant ton cours sur le solfège ne ma pas mordu ;-P (j’y vois un chouya un petit peu plus clair après la première leçon, ce qui ne m’empeche pas revenir après.)

    Petite recommandation, le fait de publier en plus ses morceaux sur des sites par ex: soundcloud (c’est le seul site que je connais) est très motivant, cela à permis pour ma part de terminer des morceaux, ce que je ne fesais pas auparavant. Et il y a ce coté communautaire et decouverte qui est vraiment agréable. Donc voilà pour dire que ton site + création musicale + site communautaire = hobby passionnant ;-)

    Encore merci, ta motivation nous rend un chouette service

    Répondre

  • Aude

    Salut Alex !!
    Je suis tombée tout a fait par hasard sur ton site en cherchant de l’aide pour mon exercice de solfège et franchement tu m’as bien aidé c’est du bon boulot !!
    Mais j’ai tout de même une question a te poser j’ai un morceau avec aucune altération a l’armure et dans la partition j’ai un sol # et on me demande la tonalité je ne vois pas comment je peux la trouver pourrais-tu m’aider s’il te plait ?

    Répondre

  • Dominique

    J’ai été étonné de ne pas trouver, dans ton guide “l’esssentiel du solfège pour composer” l’astuce pour reconnaitre la tonalité d’un morceau décrite dans cette page. C’est pourtant élémentaire, non ?

    Répondre

  • chloé

    bonjour Alex,

    si l’on a Qu’un seul bémol à la clé, par exemple mi bémol, je dois quand même prendre l’avant dernière note pour trouver la tonalité ? ce serait donc Si ?

    Merci our ta réponse

    Répondre

  • chloé

    Ah désolée je n’étais pas allée au bout de la vidéo !! mercii j’ai ma réponse à ma question

    Répondre

  • Laura

    Bonjour, merci pour ton super site :)
    Grâce à toi j’ai enfin compris les tonalité :)

    Merci,

    Répondre

  • Alex4C

    Bonjour Alex,

    Tout d’abord merci beaucoup pour ton site, très clair, instructif et pédagogue.

    J’avais deux petites questions sur la recherche de tonalité.

    Je suis (apprenti) bassiste et donc quand je joue ce sont essentiellement les fondamentales des accords que je joue. Comment puis-je faire à partir de ça pour trouver la tonalité du morceau ? Suis-je obligé de passer par les accords joués par la guitare ou le clavier ? *

    Ensuite, imaginons une suite d’accord très simple, type sol-la. avec la méthode du repérage par la nature des accords, j’en arrive à la conclusion que cette suite d’accord peut éventuellement relever de plusieurs tonalités. Je m’explique si ce sont Sol m et La m, alors ces accords peuvent être dans une tonalité de FA majeur (car en position II et III d’une gamme majeure) ou en tonalité de Ré majeur (car en position IV et V d’une gamme mineure).

    Est-ce que mon raisonnement est correct ?

    bonne continuation pour ce super site

    Alex

    Répondre

  • Gine

    Bonjour Alex!

    Félicitations! Je suis tombée sur le site par hazard et j’en suis séduite. Tu fais vraiment du bon travail.

    J’ai un petit probleme. Je comprend très bien tout l’exposé, mais quand à la fin vous me suggérez de regarder la première et la dernière note pour savoir si je suis en majeur ou en mineur. Là je ne suis pas du tout clair. C’est quoi au juste. Qu’est ce qui va me dire si je suis en majeur ou en mineur en regardant ces deux notes là.

    Merci déjà pour ta lumière à ce niveau

    Gine

    Répondre

  • Deniel

    Ton site m’a été très très utile !! Je fais du solfège mais je ne comprend rien donc vraiment un enoooorme merci !!!!

    Répondre

  • brigitte

    Super. je me sens devenir intelligente….et ça fait du bien car je regarde mon prof de musique avec un air abruti quand il aborde des notions de solfège. L’information est globale, synthétique et les schémas illustrent parfaitement le propos. Merci beaucoup.

    Répondre

  • manu

    et si c’est du Mib phrygien avec trois modulation dans d’autres modes grecs ? Non sans abusé il faut bien commencer par le commencement je suis d’accord.
    SInon j’ai lu l’article sur le cycle des quintes si on utilise le cycle des quintes pour trouver ses accords est-ce qu’on joue toujours en tonal ?
    J’envisage d’acheter ta methode mais j’ai peur d’être déçu…

    Répondre

  • Guillaume

    Bonjour,

    Très chouette site !

    Bon, mais moi, je n’ai pas trouvé la réponse à ma question: je relève de nombreux morceaux, j’écris les notes (réelles), je sais reconnaître une tonalité en fronction de l’armure, mais mon problème c’est de déduire la tonalité à partir d’une relevé!…

    Répondre

  • Yvan

    Hello

    J ai un souci avec l’explication sur trouver la tonalité avec armature # !
    Si je lis ce qui est dit pour reprendre un des exemples cité dans la vidéo c est dit que 1 # selon l’ordre des dièses on tombe sur Fa + 1/2 ton Sol ???? (je reprend ce qui est écris )
    Ne connaissant quasiment rien au solfège mais alors que dalle ! j avais cru comprendre que entre le fa et le sol il y avait 2 demi ton et que si je suis cette logique un fa + un demi ton ça donne Fa# non ? alors pourquoi c est expliquer que FA + un demi ton = Sol ?
    mais je répète je connais que très mal le solfège pour de vrai , il y a certainement un truc que je ne sais pas mais ça me chiffonne vous pouvez m aider SVP ?

    Répondre

  • Franck

    Slt tres cool le site suis encore a mes debuts cest ma première fois donc a meme temps je ne comprend pas encore grand chose mais je crois qu’avc le temps ca se fera… Il est vraimnt important de connaître la musoc et surtout la base …

    Répondre

  • Guillaume

    Bonjour,

    Pour ma part, je fais essentiellement des relevés de morceaux. je fais fonctionner à 99% mon oreille. je commence par la ligne de basse et j’essaye d’end éduire la tonalité pour in fine, écrire une grille.

    Par définition, je ne peux pas partir de l’armure. à la limite je déduis de la ligne de basse et/ou de ce que j’entends au piano pour en déduire une grille.

    Et parfois, le résultat est bizarre : par exemple, j’ai une suite Am, B, E7. Je pense que mon morceau est en la mineur, Mais les deux autres acords ne correpondent pas à une progression harmonique type?

    Répondre

    • Alex

      Salut Guillaume,

      En fait en relevant ton morceau à l’oreille, tu vas trouver des altérations sur tes notes et tu pourras ensuite en déduire la tonalité à laquelle elles appartiennent. Par exemple si dans la mélodie que tu repiques tu vois que le Sib revient systématiquement, il y a fort à parier que tu es en Fa Majeur. Après c’est difficile de juger une tonalité sur trois accords sachant que ces trois accords peuvent appartenir simultanément à plusieurs tonalités, et qu’un morceau peut ne pas être cantonné à une seule tonalité. Tu peux par exemple avoir un accompagnement composé d’accords provenant de deux tonalités différentes. Pour aller plus loin sur ce sujet, je te conseille vraiment de lire mon article sur l’harmonisation des gammes et celui sur la modulation.

      Répondre

  • Matthieu

    Bonjour,

    très bon article mais j’ai l’impression qu’un coquille s’est glissée.
    Quand tu dis “Dièses: Prendre le dernier dièse et ajouter 1/2 ton”
    Si je regarde ton tableau recap juste en dessous, je dirais qu’il faut ajouter 1 ton ? Non ?
    Je suis en plein apprentissage de la théorie musicale, et ce genre d’article m’aide vraiment à comprendre.
    Merci de prendre ce temps :)

    Répondre

    • Alex

      Hello Matthieu,
      Non car tu sembles oublier que dans l’ordre des dièses, la note concernée est déjà dièse. Par exemple la première note de l’ordre des dièses est le Fa#. Et Fa# + 1/2 ton correspond bien à Sol Majeur. ;)

      Répondre

  • Valérie

    Toujours très pédagogue : article et vidéo.
    Perso comme j’ai du mal à compter les notes en arrière pour enlever une tierce mineure pour trouver la relative mineure de la majeur, je compte 6 en avant ex : Do + 6 = La (m) ou Mi + 6 = Do et ainsi de suite. :-)

    Répondre

  • Joël

    Bonjour. J’ai découvert votre site hier et franchement merci et bravo. Enfin quelqu’un qui vulgarise et qui explique le solfège. Ex : Qu’est-ce que la tonalité d’un morceau ? Vos explications sont claires et limpides. J’ai commencé à regarder vos tutos qui sont également clairement bien réalisés. Pour moi, l’été sera musicalement en mode progression grâce à votre site, grâce à vous. Merci beaucoup.

    Répondre

  • christiane

    bonjour Alex
    TONALITE
    Ton tuto est bien fait et très logique et simplement expliqué.
    Comme demandé sur tes messages , il serait bien d’avoir quelques détails de petites partitions complètes pour trouver la tonalité mais pour ma part, je vais m’exercer avec ce que je possède.
    Pour les enfants, c’est assez technique et cela mérite un peu d’exercice.
    Bon prof.
    Merci et
    continue
    Christiane

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *