Composer la partie batterie d’un morceau

Vous savez composer des mélodies extraordinaires mais vous êtes perdus lorsqu’il s’agit d’aborder la rythmique? Vous vous demandez quels rythmes adopter pour structurer au mieux votre morceau ? Ne cherchez plus, toutes les réponses à vos questions se trouvent dans cet article !

 

 

Cet article est un article invité de Magalie du Blog Batteur Débutant.

Lorsque l’on compose un morceau, pour lequel l’on commence par le texte, la mélodie ou l’accompagnement, il arrive nécessairement un moment donné lors duel la partie rythmique doit s’intégrer au tout.

Au même titre qu’il existe certains “principes”  aidant à la composition d’une mélodie (voir les articles Comment créer une musique en 5 minutes ou Comment composer au piano ?, il existe également quelques astuces ou “principes” facilitant l’élaboration de la partie rythmique d’un morceau. Voyons ensemble ces différents principes.

Note : Dans la partie rythmique, il est commun de grouper la basse et la batterie. Cependant, dans cet article, nous nous intéressons uniquement à l’élaboration de la partie rythmique par l’intermédiaire de la batterie.

1) Définir un genre musical

En matière de composition, il est important de définir le genre musical que l’on va aborder . A partir du genre musical, il est en effet possible de dégager certaines caractéristiques comme la signature rythmique, le style musical, ou encore le tempo du moreau.

2) Choisir un groove de base

Le groove représente l’ossature rythmique du morceau. En général les différents genres musicaux possèdent chacun leurs propres grooves de base. Il est en effet plutôt rare de voir un morceau de jazz accompagné à la batterie par un groove lourd et appuyé de hard-rock avec beaucoup de crash, ou de caisses-claires omniprésentes… Cela ne s’accorderait pas très bien avec le reste du morceau.

Un morceau plutôt blues pourra ainsi s’appuyer sur un groove de batterie en shuffle, et un morceau plutôt typé rock pourra piocher parmi les différents grooves rock de base. Il existe de nombreux grooves de base de batterie, cet article sur les rythmes de bases et celui-ci sur d’autre rythmes de bases vous permettront d’en retrouver quelque-uns.

 La chanson “Back In Black” d’ACDC est un excellent exemple de groove rock de base.

3) Identifier la structure du morceau

Vous savez probablement déjà tout sur la structure d’un morceau si vous avez lu cet article. Pour intégrer au mieux une partie batterie en fonction de la structure du morceau, il vous suffira alors de:

  • Calquer un groove sur chaque “grande partie”
  • Définir les parties de la chanson à mettre en avant
  • Voir ou placer des fills (c’est à dire des roulements de fin de mesure annonçant un changement ou une transition vers une nouvelle partie du morceau)
  • Et enfin s’accorder sur les breaks (interruption musicale) à placer

D’un point de vue pratique on peut avoir deux grooves différents : un pour les couplets et un pour le refrain, ou bien une variation du groove des couplets pour le refrain.

4) Adapter le groove au morceau

Une fois l’identité rythmique du morceau choisie, il est souhaitable d’adapter le(s) groove(s) pour les coller au plus près des autres instruments. On peut par exemple choisir de synchroniser les coups de caisse claire et grosse caisse avec la basse, et donc enrichir un peu le groove de base choisi par des syncopes, des notes fantômes, des silences…

Le morceau “Suck my Kiss” des Red Hot constitue un exemple type de morceau où la batterie et la basse sont synchronisés.

5) Accentuer certaines parties

La batterie, tout comme les autres instruments, est au service du morceau et du message qu’il veut faire passer.

Ainsi, pour appuyer les mots les plus importants, on peut y placer des accents (coup joué plus fort), en début de mesure ou de couplet/refrain. On peut également placer des pêches (coups combinés crash + grosse caisse) afin de dynamiser ces parties, ou encore  ajouter des crescendo juste avant un refrain, ou à la fin d’un pont.

La chanson “Fire” de Jimi Hendrix illustre parfaitement le fait que la batterie soit au service du morceau. La batterie permet en effet de mettre en relief certaines parties spécifiques de la chanson comme les solos de guitare.

6) Faire revoir la partition batterie à un batteur

Même si cela peut paraître bizarre, il arrive parfois qu’un passage de batterie soit tout bonnement impossible à jouer (par exemple pour jouer deux crashs et une caisse claire en même temps il faudrait trois mains! ), d’où l’importance de solliciter l’aide d’un batteur pour l’arrangement de la partie rythmique. Ce-dernier pourra également conseiller quelques arrangements rythmiques, inverser un ton médium avec un ton basse pour faciliter le jeu ou harmoniser le son, mais aussi introduire des sonorités différentes comme des cross-stick ou des rimshots.

7) Donner des indications mais pas de directions

Le jeu de batterie n’est jamais figé, il résulte du ton que l’on veut donner au morceau et de l’interprétation du batteur. Il sera donc de bon ton de “laisser de la place” au batteur, en le laissant par exemple libre de ses fills.

Et la recette magique ?

Tout comme en composition mélodique, il n’y en a pas. Les grands principes évoqués dans cet article servent uniquement à donner des idées de ce qui se fait déjà et de ce qui marche. Cependant, les plus grandes avancées musicales ont été faites grâce à des musiciens qui ont justement chamboulé les règles établies ! N’hésitez donc pas à expérimenter et à laisser place à votre inspiration.

  • Intro : groove “spécial”
  • Couplet : groove principal
  • Refrain : variation du groove principal
  • Tous les 4 (ou 8 mesures), un fill (roulement sur la batterie de 1, 2 ou 3 temps)
  • Faire suivre un fill d’une pêche sur le 1er temps de la mesure suivante
  • Garder le charleston fermé pour une musique plus douce, l’ouvrir à moitié pour une musique plus “pêchue”
  • Marquer les temps forts des paroles de crashs (attention à ne pas en mettre partout !)
  • Pour les ponts, changer de groove, appuyer les paroles, sortir du pont par un roulement pour amener le couplet ou refrain suivant
  • Introduire un solo (optionnel) pour montrer les capacités du batteur

L’extraordinaire solo de batterie de John Bonham dans “Moby Dick” de Led Zeppelin :

Voilà ! J’espère que ces conseils vous aideront à mieux appréhender la composition rythmique de vos morceaux. Et vous ? Comment composez-vous vos parties batterie ? Les composez vous avant la mélodie ou après ?  Faites nous part de votre technique dans les commentaires.

Merci à Alex pour avoir si gentiment accepté d’aborder le thème de la composition rythmique, cela m’a fait grand plaisir de regarder la pratique de mon instrument sous cet angle.

Et merci à Magalie pour cet excellent article sur la composition rythmique. si vous voulez en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à aller faire un tour sur son blog.

Télécharger l’article:

Si l’article vous a plu, vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger le PDF

.
Ça va cogner !!

Certes, mes articles vous aident dans votre quête musicale… Mais mes meilleurs conseils se trouvent dans mon guide “Composer sa chanson de A à Z” : 231 pages uniquement dédiées à la composition musicale, des dizaines de techniques pirates, et bien plus encore !


Partager l'article sur :


Articles similaires

5 Façons d’écrire une chanson

Mais au fait, comment on fait pour composer un morceau ? Par où commencer ? Faut-il d’abord trouver une grille d’accord ou une mélodie ? Et pour les paroles, comment faire ? Mieux vaut-il les écrire avant ou après avoir composé la chanson? Suivez le guide! Lire la suite…

10 façons d’enrichir votre culture musicale

Marre d’entendre toujours les mêmes musiques tourner en boucle dans votre mp3 ? Fatigué d’écouter à longueur de journée toutes ces chansons aseptisées passant à la radio ? (Oui je l’avoue, je ne suis pas fan de Lady Gaga :) ). Vous voulez donner du sang neuf à votre playlist et connaître tous les secrets des personnes ayant une bonne culture musicale ? Suivez le guide ! Lire la suite…

Comment créer une musique en 5 minutes: le cycle des quintes

Il vous arrive d’avoir le syndrome de la page blanche lorsque l’envie vous vient d’écrire une chanson ? Vous voulez connaître un moyen sûr et efficace vous permettant de composer et d’improviser rapidement ? Alors découvrez dans cet article « le cycle des quintes » : un outil de composition extrêmement puissant utilisé par tous, et même les plus grands : des Beatles à Bob Dylan en passant par Led Zeppelin, tous y ont déjà eu recours ! Lire la suite…


9 commentaires


  • tpm

    chapeau!
    Bel article, très instructif accessible à tous, même aux non pros.
    Continue de nous étonner, on attend la suite avec impatience.

    Répondre

  • Zz Smiley Family

    Article bien à propos et très bien documenté !
    je l’ajoute à mes favoris à la rubrique autoformation musicale. Que du bon pour de futurs compos !
    Continuez vous faite du bon boulot :)

    Répondre

  • Magalie

    Merci à tpm et Zz Smiley Family, ravie d’avoir pu vous aider !

    Répondre

  • Bertrand

    Bonjour Marsue,
    tu théorises la pratique comme une grande ;)

    Une question d’ordre générale à partir de cette phrase:

    “Introduire un solo (optionnel) pour montrer les capacités du batteur”

    Est ce qu’un solo de saxophone a pour fonction de montrer les capacités du saxophoniste?

    Non, je dirais qu’il est question de faire de la musique dans les deux cas, d’être mélodique, d’avoir un discours musical construit, expressif… de raconter une histoire avec des sons par imitation de la voix humaine et de ses expressions… une forme de chant.

    Bel article :)

    Répondre

    • Magalie

      Merci Bertrand,

      en fait, j’ai un avis assez divergent sur les solos de batterie ;-) Comme la batterie n’est pas vraiment un instrument mélodique, peu de batteurs (à mon avis) arrivent à rendre un solo “interessant”, et pour moi le plus important reste que la batterie reste au service de la musique et non l’inverse ;-)
      Donc en ce qui concerne le solo de saxo, il aura plus de chance de mieux passer, et de moins lasser ceux qui l’écoutent, mais cela reste mon avis !

      Répondre

  • Elk

    Les deux dernières videos sont down . En tout cas beau “boulot” que tu fais là ! !

    Répondre

    • Alex

      Merci de me l’avoir signalé Elk. C’est corrigé ;)

      Répondre

      • Elk

        Mais de rien Alex c’est tout naturel !

        Répondre

  • Magalie

    Alex,

    les liens de Jimmi Hendrix et ACDC sont morts :-/
    en voici des nouveaux .
    – Jimmi Hendrix : https://www.youtube.com/watch?v=YPSe6HgqHgw
    – ACDC : http://youtu.be/pAgnJDJN4VA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *