[Vidéo] Comment enregistrer un piano ?

enregistrement piano

Petit tutoriel vidéo pour vous apprendre à enregistrer un piano au micro.

.

Note: Cette vidéo est issue de ma formation vidéo “Compositeur Autonome“. Cette formation est constituée de 75 vidéos pour plus de 44h de contenu. Elle a pour but de vous apprendre étape par étape et en partant de zéro, tout le processus de composition d’une chanson: composition, home studio, musique assistée par ordinateur, enregistrement, et mixage. Cette formation n’ouvre ses portes que 2 fois par an afin que je puisse m’occuper pleinement de l’évolution des élèves. Pour l’instant, les inscriptions sont closes mais vous pouvez être averti en avant première des réinscriptions en cliquant ici.

.
Résumé de la vidéo

Pour capter le son original du piano, nous allons utiliser un micro statique.

Les micros statiques sont des micros de studio spécialement conçus pour l’enregistrement. Autrement dit, on ne peut pas chanter et faire des concerts avec. Ils possèdent une excellente restitution sonore, ils sont donc très sensibles. C’est pourquoi, on les utilise majoritairement pour l’enregistrement d’instruments acoustiques (voix, guitare acoustique etc…).

Enfin, ils ont nécessairement besoin d’une alimentation fantôme pour fonctionner. Qu’est-ce qu’une alimentation fantôme? Il s’agit tout simplement d’un courant électrique de 48 volts venant alimenter le micro. Dans la très grande majorité des cas, l’alimentation fantôme est fournie par la carte son externe.

Dans la vidéo, le micro utilisé est un Rode M3.

.
I / Configuration du mini studio

 On commence tout d’abord par brancher la carte son externe sur l’alimentation. Ensuite, on relie la carte à l’ordinateur via un câble USB, et enfin on relie le micro à la carte en XLR. N’oubliez pas non plus de poser le micro sur son pied pendant l’enregistrement afin qu’il n’y ait pas d’interférences pendant la prise. (Le micro statique est en effet très sensible).

mini studio enregistrement piano 2

.
Pour vous aider à choisir une carte son externe, vous pouvez consulter mon article: “Comment choisir sa carte son externe ?
Pour en savoir plus sur les configurations de home studio, n’hésitez pas à jeter un œil l’article: “Les 3 configurations types de home studio

.
II / Placement du micro

Commencez tout d’abord par soulever le couvercle du piano afin de libérer toutes les sonorités de l’instrument.

On place le micro au-dessus du piano, environ à 20 à 30 cm de la table harmonique (endroit  où les marteaux frappent les cordes). Le micro doit être incliné de façon à pointer directement vers la table harmonique.

Logiquement, plus le micro sera  placé vers la gauche du piano, et plus les sons captés seront graves. Au contraire, plus le micro sera placé vers la droite, et plus les sons obtenus seront aigus. Une position standard consistera à placer le micro légèrement à droite du milieu du piano.

De même, plus on reculera le micro du piano, et plus le son capté sera celui de la pièce. Cette option peut être intéressante si vous cherchez à créer une «ambiance», mais elle est à éviter si votre pièce dispose d’une mauvaise acoustique. (Ou alors, s’il y a des motos qui passent toutes les 5 minutes en bas de chez vous).  ;) Une autre position standard consistera à rester au même niveau que la première position, mais à éloigner le micro d’environ 50 cm du piano pour capter davantage l’acoustique de la pièce.

positionnement micro piano

.
Maintenant que vous connaissez l’ensemble de ces propriétés, à vous de faire des tests, d’essayer différents placements de micro, et de choisir la position idéale en fonction du son que vous recherchez à retranscrire dans votre composition.

.
III / Création de la piste audio

Ouvrez votre séquenceur favori (dans la vidéo, le logiciel utilisé est Logic Pro). Si vous avez encore du mal à choisir votre séquenceur favori, n’hésitez pas à consulter mon article: “Quel séquenceur choisir pour créer sa musique?“.

Choisissez l’option «créer une piste audio» à l’ouverture du projet ou ajoutez une piste audio en appuyant sur le bouton «+» de la barre d’outils.

Créez maintenant une tranche de console auxiliaire. Pour ce faire, on ouvre la table de mixage grâce au raccourci clavier «x». Sélectionnez votre piste puis cliquez sur «options» puis «créer une tranche de console auxiliaire». Choisissez l’option mono (car on enregistre qu’à un seul micro) puis cliquez sur «créer».

.
IV / Réglage des niveaux d’entrée

On va maintenant procéder aux réglages des niveaux d’entrées. Ces réglages vont nous permettre d’obtenir un bon niveau sonore pour notre enregistrement. Assurez-vous de le faire pendant un enregistrement afin de reproduire des conditions live, cela vous permettra d’avoir les meilleurs réglages possibles.

Placez le volume de la piste logiciel à 0 dB et ajustez le volume d’entrée grâce au bouton «volume de piste» de la carte son externe. Le but est d’obtenir le plus haut niveau sonore possible, sans jamais écrêter. Pour cela, nous vous conseillons de faire des réglages de façon à ce que votre niveau sonore atteigne les -3 dB. Cependant, il est assez difficile de régler les volumes d’entrée d’un piano car la palette de son de l’instrument est très large (grave, aigu, fort, doux)… Soyez donc bien sûr de jouer l’intégralité de votre morceau pour le réglage, et ajustez votre niveau d’entrée pendant toute la durée de l’enregistrement.

.
V / Enregistrement

Maintenant que votre installation est prête, que votre piste est créée, que vous avez trouvé la position idéale pour votre micro et que vos niveaux sont réglés, il ne vous reste plus qu’à enclencher le métronome et à appuyer sur “rec” pour vous enregistrer. Et comme d’habitude, n’hésitez pas à faire plusieurs prises !!

Télécharger la vidéo

Si ce tutoriel vidéo vous a plu, vous pouvez le télécharger pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger la vidéo


Partager l'article sur :


Articles similaires

Quel matériel pour composer ?

Midi, surface de contrôle, console, carte son, séquenceur... Autant de mots techniques pour qualifier le matériel d'un compositeur. Mais parmi tout ça, quels sont les outils indispensables ou superflus pour débuter en composition ? Quels sont les pièces indispensables du home studio ? Lire la suite…

6 logiciels gratuits et indispensables pour composer

Plus besoin de dépenser des fortunes pour créer de la musique. Découvrez au sein de cet article une sélection de logiciels de composition musicale indispensables, et surtout gratuits ! Lire la suite…

[Vidéo] Comment sampler ?

Vous avez entendu une ligne de basse fantastique au sein d’un morceau et vous rêvez de la réutiliser pour vos propres compositions ? Apprenez donc à la sampler et à extraire n’importe quel échantillon sonore de votre choix grâce à ce nouveau tutoriel vidéo. Lire la suite…


6 commentaires


  • Stéphane

    Salut Alex,
    Encore une vidéo intéressante!
    Ça me donne envie de m’inscrire à ta formation tout ça :-)

    Répondre

  • faré NAPo

    Bonjour Alex,
    Je viens de suivre votre vidéo sur l’enregistrement du piano.
    Cela m’intéresse et me donne aussi un plus dans mes compositions
    Faré

    Répondre

  • Luis DURAN

    Merci beaucoup Alex pour cet accompagnement. Je débute en musique. Votre “Essentiel du solfège pour composer” est une aide précieuse pour comprendre et avancer.
    La suite sur “Composer sa chanson de A à Z” viendra tout naturellement pour moi.

    Luis

    Répondre

  • ADNET

    Vidéo très intéressante . Super comme complément à votre livre

    Répondre

  • Thomas

    Salut Alex,
    Je ne trouve pas le fichier MP3 ai-je raté quelque chose ?

    Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *