Noire n’est PAS égale à un temps (la valeur des rythmes)

En musique, on entend toujours dire qu’au niveau des rythmes, noire est égale à un temps, blanche est égale à deux temps, ronde est égale à quatre temps etc… Mais ce n’est pas vrai ! Du moins ce n’est pas toujours vrai et je vous explique pourquoi dans cette vidéo sur la valeur des rythmes.

.
Retranscription texte de la vidéo

Salut les amis, ici Alex de Composer sa Musique.fr, le site qui rend accessible à tous le solfège, la compo et le home studio.

Aujourd’hui petit tuto solfège pour corriger une erreur qui est hyper répandue dans le monde de la musique. Il y a de très nombreux sites qui la relaient, il y a des profs de solfège qui la transmettent, moi le premier j’ai participé à la diffuser dans certains de mes premiers tutos…  Du coup, il était temps de remettre les choses au clair.

Cette erreur c’est quoi ? C’est d’affirmer qu’au niveau des rythmes, noire est égale à un temps, blanche est égale à deux temps, ronde égale quatre temps, croche égale à un demi-temps etc… Je suis sûr que vous avez tous déjà entendu ou lu ça quelque part, alors que pourtant ce n’est pas vrai. Pour être tout à fait exact, ce n’est pas toujours vrai, et je vais vous expliquer pourquoi dans cette vidéo.

Lorsqu’on dit que : noire égale un temps, blanche égale deux temps etc… on touche au domaine du rythme. C’est pourquoi je vais commencer par vous faire quelques petits rappels à ce niveau-là.

.
I / Le rythme 

1) Qu’est-ce que le rythme ?

Il s’agit tout simplement de la durée des notes. Quand vous écoutez une chanson et que vous prêtez l’oreille sur sa mélodie, vous remarquez que certaines notes sont tenues alors que d’autres sont enchainées plus rapidement. Bref, la durée des notes n’est pas égale, et ça c’est justement ce qu’on appelle le rythme.

2) Les figures de notes

Comment faire maintenant pour savoir combien de temps exactement dure chaque note ? Il y a un code spécifique au niveau de la note qui nous permet de le savoir. Et ce code, c’est la forme de la note. Autrement dit, en fonction de la tête qu’aura la note, on saura sur combien de temps la jouer.

En musique, il existe cinq principales figures de notes :

Et chacune de ces figures de notes va nous indiquer une durée. La ronde va correspondre à une durée bien précise, la blanche à une autre durée, la noire à encore une autre durée etc.

Alors bien sûr, il existe d’autres rythmes que ces cinq-là, par exemple si on jette un coup d’œil sur une partition on voit qu’il y a des formes qu’on ne retrouve pas dans le tableau, mais souvent ces autres rythmes sont construits à partir de ces cinq figures de notes de base. Donc tout découle vraiment de là.

Combien de temps vaut chacune de ces figures de notes ? La première chose à connaître c’est ce qu’on appelle leur valeur relative, c’est-à-dire combien de temps est ce qu’elles valent les unes par rapport aux autres.

.
II / La valeur relative des rythmes 

Si j’ai disposé les figures de notes dans cet ordre précis dans mon tableau (c’est à dire la ronde, puis en dessous la blanche, puis la noire, puis la croche, puis la double croche), ce n’est pas pour rien : c’est parce qu’il existe une relation mathématique qui les lie entre elles. Chaque figure de note vaut en fait la moitié de celle qui la précède, et le double de celle qui la suit.

.
Concrètement, une blanche vaut la moitié d’une ronde, mais le double d’une noire. Une noire vaut la moitié d’une blanche mais le double d’une croche et ainsi de suite. A partir de là, il est possible de dresser un schéma d’équivalence :

Au sommet on retrouve la ronde qui est la plus grande des valeurs. Ensuite on sait que la blanche vaut la moitié d’une ronde. Donc une ronde, ça équivaut à deux blanches. Mais en même temps, la blanche c’est le double d’une noire donc une blanche est égale à deux noires, ce qui nous permet d’en déduire qu’une ronde vaut 4 noires et ainsi de suite.

Pour la petite anecdote, dans le système anglo saxon, la ronde est appelée “whole note” parce que c’est la valeur de base, la blanche “half note” parce que ça équivaut à la moitié d’une ronde, la noire la “quarter note”, la croche la “eight note” etc. Pour le coup, nos amis anglo-saxons ont été plus clairs que nous sur la dénomination de leurs figures de notes !

.
III / La valeur absolue des rythmes

Comme je l’ai mentionné en début de vidéo, on entend tout le temps dire que ronde est égale à quatre temps, blanche deux temps, noire un temps, croche un demi-temps et double croche un quart de temps. Ça c’est la valeur absolue qu’on prête généralement aux figures de notes.

D’ailleurs si on reprend ces valeurs, on retrouve bien le rapport d’équivalence qui existe entre les différentes figures de notes.

.
La plus grande valeur c’est la ronde qui vaut quatre temps. Ensuite on sait que la blanche c’est la moitié d’une ronde donc elle vaut deux temps, la noire c’est la moitié de la blanche donc elle vaut un temps etc.

Alors qu’est ce qui ne va pas avec ces valeurs absolues ? Pourquoi est-ce que j’ai dit en début de vidéo que c’était faux de les considérer comme telles ? Tout simplement parce qu’en musique, la valeur absolue des figures de notes n’est pas figée. Autrement dit, une noire n’est pas toujours égale à un temps. Dans des morceaux, elle va être égale à deux temps, dans d’autres morceaux elle sera à un demi-temps, ou à d’autres valeurs encore.

La seule chose qui reste immuable c’est la valeur relative des figures de notes entre elles. C’est-à-dire que quoi qu’il arrive, une ronde sera toujours égale à deux blanches, une blanche ce sera toujours égale à deux noires etc… Mais la valeur de ces figures de notes en nombre de temps, elle, peut changer. Comment c’est possible ? Tout va dépendre en fait de ce qu’on appelle l’unité de temps du morceau.

.
IV / L’unité de temps

1) Qu’est-ce que l’unité de temps ?

L’unité de temps c’est quoi ? C’est la figure de notes qui va être choisie pour être égale à un temps dans le morceau. Par exemple, si dans un morceau on a la noire comme unité de temps, ça voudra dire que dans ce morceau, noire est égale à un temps. Si dans un autre morceau on a la blanche comme unité de temps, dans ce morceau, ce sera blanche qui sera égale à un temps.

Tous les morceaux possèdent une unité de temps, et il est possible de choisir n’importe quelle figure de notes comme unité de temps.

2) Déduction de la valeur absolue des rythmes

A partir du moment où on a défini notre unité de temps, derrière on va pouvoir en déduire la valeur absolue des différents rythmes (car je le rappelle, la valeur relative des différents rythmes reste la même). Par exemple, si dans un morceau on a la blanche comme unité de temps, blanche sera égale à un temps. Du coup, derrière on en déduit que ronde sera égale à deux temps, car la ronde vaut le double d’une blanche, noire sera égale à un demi-temps car la noire vaut la moitié d’une blanche, et sur le même principe croche sera égale à un quart de temps et double croche sera égale à un huitième de temps.

.
Autre exemple : si dans un morceau on a la croche comme unité de temps, croche sera égale à un temps. A partir de là, on en déduit que noire sera égale à deux temps, blanche quatre temps, ronde huit temps, et double croche un demi-temps.
.

Voilà, donc c’est toujours à partir de l’unité de temps du morceau qu’on déduit la valeur absolue des rythmes. Et en fait, si on entend souvent dire que noire est égale à un temps c’est parce que l’immense majorité des morceaux possède la noire comme unité de temps. Du coup on a fini par en faire une vérité générale. Mais grâce à cette vidéo, vous savez maintenant que ce n’est pas toujours le cas. Vous savez qu’il y a des morceaux où l’unité de temps est différente, et du coup les rythmes pour ces morceaux prendront des valeurs différentes de celles qu’on a l’habitude d’entendre.

Pour terminer, vous allez surement me demander : pourquoi est-ce qu’il existe différentes unités de temps ? Est-ce qu’il n’aurait pas été plus facile d’en avoir qu’une seule ?

Le fait de pouvoir choisir entre plusieurs unités de temps, c’est ce qui fait justement toute la diversité de la musique. Parce que chaque unité de temps va imprimer un feeling rythmique bien particulier sur le morceau. Du coup, un morceau avec la noire comme unité de temps ne va pas du tout sonner comme un morceau avec la blanche ou la croche comme unité de temps.

Et comment savoir quelle unité de temps a été choisi pour un morceau ? Ça c’est indiqué parce qu’on appelle la signature rythmique, et on verra comment la décrypter dans un prochain tutoriel.

En attendant, si vous voulez en savoir plus sur le solfège, n’hésitez pas à télécharger mon guide gratuit « L’Essentiel du Solfège ». Vous trouverez son lien de téléchargement en description de la vidéo et un peu partout sur le site “Composer sa Musique”. Et bien entendu, si ce tuto vous a été utile, n’hésitez pas à liker la vidéo et à vous abonner à la chaine Composer sa Musique. Sur ce, je vous dis à très bientôt pour de prochaines vidéos. Ciao. ;)

.
Télécharger la vidéo 

Si l’article vous a plu, vous pouvez télécharger la vidéo pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger la vidéo


Partager l'article sur :


Articles similaires

Faut-il connaitre le solfége pour jouer de la musique et composer ?

En voilà une question difficile ! Et je vous avoue m’être arraché les cheveux en rédigeant cet article tant les différentes approches et écoles concernant le sujet différent et se tiennent. Alors qu'en est il ? Faut il vraiment avoir des bases solides en solfège pour créer de la musique ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.  Lire la suite…

Partition

[Vidéo] Comment lire une partition (1/2): les notes

Apprenez à déchiffrer une partition de musique et plus particulièrement à lire les notes en clé de sol et en clé de fa grâce à ce tutoriel vidéo. Petite séquence nostalgie du collège et des cours de flûte ! :D  Lire la suite…

[Vidéo] Comment lire une partition (2/2): les rythmes et les symboles

Suite du tutoriel précédent sur la façon de lire une partition de musique. Dans cette partie on va se concentrer sur les différents rythmes et symboles d'une partition. A la fin de cette vidéo, déchiffrer une partition n'aura plus aucun secret pour vous ! Lire la suite…


Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *