Créer un tube grâce aux 4 accords magiques

Est-ce que vous avez déjà entendu parler des 4 accords magiques ? 4 accords qui seraient utilisés encore et encore depuis des années dans l’industrie de la musique et qui seraient à l’origine des plus grands hits ? Est-ce que de tels accords existent vraiment ? Et si c’est le cas, pourquoi est-ce qu’ils sont magiques ? Découvrez-le dans la suite de l’article !

Tout savoir sur les 4 accords magiques


I / Les 4 accords magiques, c’est quoi exactement ?

1) Axis of Awesome

Je ne peux pas vous parler des 4 accords magiques sans évoquer le groupe « Axis of Awesome ». Axis of Awesome c’est un trio de musiciens comiques qui a contribué à populariser la notion d’accords magiques grâce à un de leur sketch.

Dans la vidéo en question, ils répètent en boucle les quatre mêmes accords et chantent par-dessus des mélodies de chansons différentes pour prouver qu’elles ont toutes été construites de la même façon.

Jugez plutôt par vous-même :

C’est fou hein ? Donc effectivement, après avoir vu ça on est obligé de se rendre à l’évidence : les 4 accords magiques existent vraiment. Il y a bien de nombreux hits construits à partir des 4 mêmes accords.

Par exemple, les morceaux « Can You Feel the Love Tonight » d’Elton John, « Edge of Glory » de Lady Gaga et « California King Bed » de Rihanna, respectivement 204, 175 et 298 millions de vues sur Youtube sont construits à partir de la même suite d’accords.

2) Quels sont les 4 accords magiques ?

Alors justement, c’est quoi ces accords ? C’est quoi la recette du succès ? Eh ben je vais vous la donner seulement si vous vous abonnez à la chaîne Youtube de Composer Sa Musique en activant la cloche. Ouais je fais du chantage pour faire grandir la chaîne, je suis un fou. ;)

Plus sérieusement, ces trois morceaux ont été construits à partir de la suite d’accords: Sol Majeur, Ré Majeur, Mi Mineur et Do Majeur.

3) 4 accords magiques ? Non, une progression magique

Du coup, est ce que on peut en déduire que ça y est, ces quatre accords là, ce sont les 4 accords magiques ? Eh ben pas vraiment. Parce qu’il existe des morceaux connus pour avoir été construits à partir des 4 accords magiques, mais dont les accords sont différents de ceux-là.

Par exemple le morceaux Dammit de Blink 182 (qui me rappelle fortement mes années collège), a été construit avec les accords de Do Majeur Sol Majeur, La Mineur, et Fa Majeur.

Alors comment est-ce que c’est possible ? Comment est-ce qu’on peut affirmer d’un côté qu’il s’agit des 4 accords magiques, et en même temps avoir des accords complétement différents ?

Tout simplement parce que lorsqu’on parle des 4 accords magiques, on fait un abus de langage. Ce qui est magique, ce ne sont pas les accords en eux-mêmes, c’est la combinaison dont ils sont issus. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Pour le comprendre, il faut que je vous parle des enchainements de degrés.


II / Les enchainements de degrés

1) L’harmonisation des gammes

En musique, il y une technique qui est très connue pour construire des suites d’accords, c’est la technique de l’harmonisation des gammes. Elle consiste à prendre une gamme et à construire à partir de chacune de ses notes un accord.

Puisqu’une gamme possède sept notes différentes, chaque harmonisation de gamme va donner naissance à sept accords différents. Par exemple, si on harmonise la gamme de Do Majeur, on obtient à partir de la note Do l’accord de Do Majeur, à partir de la note Ré l’accord de Ré Mineur, à partir du Mi l’accord de Mi Mineur, à partir du Fa l’accord de Fa Majeur, à partir du Sol l’accord de Sol Majeur, à partir du La l’accord de La Mineur, et à partir du Si l’accord de Si Diminué.

Alors comment est-ce que je sais précisément quels accords j’obtiens après harmonisation d’une gamme ? Ça pour le savoir, je vous renvoie à mon article spécifique sur le sujet: l’harmonisation des gammes.

2) Les degrés de la gamme

Donc on a nos 7 accords issus des 7 notes de la gamme. Au niveau du jargon, on dit que l’accord numéro 1 (c’est-à-dire l’accord construit à partir de la première note de la gamme), c’est l’accord de degré I. L’accord numéro 2, c’est l’accord de degré ii l’accord numéro 3 l’accord de degré iii etc. Par exemple, l’accord de degré I de la gamme de Do Majeur, c’est l’accord de Do Majeur, l’accord de degré IV c’est l’accord de Fa Majeur et ainsi de suite.

Et il faut aussi savoir que par convention, on écrit ces degrés en chiffres romains. On les met en chiffres romains majuscules lorsqu’ils référent à un accord majeur, et en chiffres romains minuscules lorsqu’ils référent à un accord mineur ou diminué.

Bon, maintenant vous allez me dire : c’est quoi le rapport entre tout ça et les 4 accords magiques ? C’est très simple : en musique, il s’avère qu’après harmonisation d’une gamme, il y a des enchainements de degrés qui vont être beaucoup plus souvent utilisés que d’autres. Et vous l’aurez compris : les 4 accords magiques correspondent en fait à un enchaînement de degrés bien précis. En l’occurrence, il s’agit de l’enchaînement I, V, vi, IV.

3) L’enchaînement des 4 accords magiques: le I, V, vi, IV

Très concrètement, pour créer une progression à partir des 4 accords magiques: prenez une gamme majeure, harmonisez-là, puis  enchaînez dans l’ordre son accord de degré I, son accord de degré V, son accord de degré vi, et enfin son accord de degré IV.

C’est pour ça qu’il peut y avoir plusieurs suites d’accords différentes qualifiées de « 4 accords magiques “: parce que cet enchaînement I, V, vi, IV, vous pouvez l’appliquer à partir de n’importe quelle gamme majeure.

Par exemple, si on prend la gamme de Do Majeur, l’enchaînement I, V, vi, IV correspond à la suite d’accords Do Majeur (accord de degré I) / Sol Majeur (accord de degré V), La Mineur (accord de degré vi) et Fa Majeur (accord de degré IV).

Liste de chansons créées à partir de l’enchaînement I, V, vi, IV de la gamme de Do Majeur:

  • The Beatles – Let it Be
  • Bob Marley – No Woman No cry
  • The Police – So Lonely
  • Alicia Keys – No One
  • Taylor Swift – Love Story
  • James Blunt – You’re Beautiful
  • Maroon 5 – She will be loved

Autre exemple : si on veut la suite des 4 accords magiques de la gamme de Sol Majeur, il suffit d’harmoniser la gamme (on obtient les accords de Sol Majeur, La Mineur, Si Mineur, Do Majeur, Ré Majeur, Mi Mineur et Fa# diminué) puis d’enchaîner dans l’ordre l’accord de degré I, l’accord de degré V, l’accord de degré vi et enfin l’accord de degré IV. Ce qui nous donne la suite Sol Majeur Ré Majeur, Mi Mineur et Do Majeur.

Vous la reconnaissez ? Bah oui, c’est la suite d’accords qui a été utilisée pour construire « Can You Feel the Love Tonight », « Edge of Glory » et « California King Bed », les morceaux dont on a parlé tout à l’heure.

Autres chansons créées à partir du I, V, vi, IV de Sol Majeur:

  • Green Day – When I Come Around
  • Journey – Any Way You Want it
  • Andrea Bocelli – Con Te Partiro
  • Coldplay – Up and Up
  • Taylor Swift – We Are Never Ever Getting Back Together
  • Billy Joel – We Didn’t Start the Fire

Et des exemples comme ça, il y en a littéralement des tonnes. Il y a plein de chansons qui ont été construits à partir de cet enchaînement de degrés. D’ailleurs, vous pouvez retrouver une liste non exhaustive sur Wikipedia.

Alors qu’est ce qui fait que le I, V, vi, IV est aussi populaire ? C’est ce qu’on va voir tout de suite.


III / Pourquoi les accords magiques sont-ils magiques ?

1) Musique tonale

Comme on a vu, pour créer l’enchaînement I, V, vi ,IV, on prend une gamme, on l’harmonise, et on pioche ensuite parmi les accords créés. Eh ben ça, c’est justement la première raison qui explique le succès de l’enchaînement.

Puisqu’on prend des accords qui sont tous issus de la même gamme, vous pouvez être sûrs qu’ils vont bien sonner une fois mis ensemble. C’est ce qu’on appelle de la musique tonale : on créé de la musique à partir d’une gamme principale, autrement dit à partir d’une tonalité.

2) Le rôle des degrés

La deuxième raison qui explique le succès du I, V, vi, IV c’est l’ordre dans lequel les degrés sont enchainés.

Lorsque vous harmonisez une gamme, vous obtenez comme vous le savez un accord pour chaque degré de la gamme. Le truc c’est qu’en fonction de sa place dans la gamme, un accord n’aura pas la même fonction. La sensation qu’il va donner à l’oreille sera différente.

Par exemple, l’accord de degré I est connu pour apporter une forme de conclusion à l’oreille. Quand on l’entend, on n’est pas en attente d’autre chose, on peut s’arrêter là. Alors que l’accord de degré V lui c’est le contraire : il créé de la tension. Quand on l’entend, on a besoin d’avoir un autre accord derrière pour venir conclure la phrase musicale.

Note : Pour en savoir d’avantage sur le rôle des degrés dans une gamme, je vous conseille d’aller jeter un œil à mon article « Les cadences au service de la composition ».

3) Rôle des degrés dans le I, V, vi, IV

Et donc ce qui est intéressant avec le I, V, vi, IV, c’est que dans sa construction, il commence par un degré I, ce qui fait qu’il est reposant à l’oreille. Il permet de faire une introduction en douceur.

Ensuite on vient créer directement de la tension avec le degré V, puis on vient résoudre cette tension avec le degré vi, parce que tout comme le degré I, le degré vi apporte une sensation de conclusion à l’oreille (mais à un niveau moindre qu’avec le degré I).

Enfin, on termine sur un degré IV qui tout comme le degré V apporte une sensation de tension. Et ça c’est génial parce que si on finit sur de la tension, derrière ça nous donne envie de recommencer la boucle pour revenir sur un degré I et soulager l’oreille.

Donc voilà un peu les raisons du succès de I, V, vi, IV : en l’espace de 4 accords, on créé un véritable voyage musical.

Il y a une tension résolution au sein même de la suite d’accords avec l’enchaînement des degrés I vers V, puis V vers vi, et il y a une tension résolution au niveau de la répétition de la suite d’accords en elle-même, puisque le degré IV de la fin de la suite, appelle à être résolu sur le degré I de la suite suivante.


IV / Limite des 4 accords magiques

Pour terminer, j’aimerais modérer un peu mon propos quant aux 4 accords magiques. Alors oui c’est vrai, la combinaison I, V, vi, IV est très efficace et elle est largement éprouvée. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle garantit le succès de votre chanson. Ce n’est pas parce que vous utilisez les 4 accords magiques que vous allez forcément pondre un hit.

Déjà, parce qu’une chanson qui a recourt aux quatre accords magiques peut très bien utiliser d’autres accords au cours du morceau.  Par exemple, si on reprend « California King Bed » de Rihanna, on voit que les quatre accords magiques sont utilisés pour le refrain mais la suite d’accords change au moment du pont.

Sur la phrase « Maybe I have been California Dreaming », ce n’est pas moins de 3 nouveaux accords qui sont introduits : l’accord de Fa# Majeur, l’accord de La Mineur et l’accord de Si Mineur.

Et ensuite, il faut garder à l’esprit que les accords ne font pas tout. Une chanson, c’est aussi sa mélodie, son instrumentation, son rythme, ses paroles, l’émotion, qu’elle dégage… Enfin bref, c’est un tout et ce serait réducteur de définir les raisons de son succès à sa seule suite d’accords.

Voilà les amis, j’espère que vous comprenez désormais mieux les 4 accords magiques. Si mon travail vous a plu, n’hésitez pas à me le signaler en postant un commentaire sous l’article ou en vous abonnant à la chaîne Youtube de Composer sa Musique. Vous allez voir c’est magique : il suffit de deux clics, et ça vous permet derrière d’être tenu au courant de l’arrivée de toutes mes nouvelles vidéos. Incroyable ! ;)

Si ce n’est pas encore fait, je vous invite également à télécharger mon petit guide gratuit l’Essentiel du Solfège.  Il fait une soixantaine de pages, et il vous expliquera simplement et concrètement les grandes lignes de la discipline. Vous trouverez son lien de téléchargement un peu partout sur le site

Enfin, si vous voulez aller plus loin dans votre apprentissage, vous pouvez aussi suivre l’une de mes formations en ligne : il y a Solfège Pratique sur l’apprentissage du solfège et Compositeur Autonome sur l’apprentissage de la composition musicale. Depuis leur création, chacune d’entre elle a été suivie par plusieurs milliers de personnes qui ont toutes obtenues de vrais résultats. Vous pouvez d’ailleurs consulter leurs nombreux témoignages vidéo sur la chaîne.

Sur ce les amis, je vous laisse composer des tubes avec les 4 accords magiques, si vous percez, n’oubliez pas de m’inviter en VIP à l’un de vos concerts, et moi je vous dis à très bientôt pour de nouvelles vidéos, ciao. 😉

Bonus: Comment jouer les 4 accords magiques ?

Voici en bonus une petite vidéo que j’avais faite à l’époque pour vous montrer comment jouer les 4 accords magiques au piano. Pour la petite anecdote, c’était la toute première vidéo que j’ai jamais posté sur Youtube. (C’est pour ça que j’ai une tête de jeunot dessus). J’étais loin de me douter que presque 10 ans plus tard, elle comptabiliserait plus de 540 000 vues. ^^

.

Télécharger la vidéo et le PDF de l’article

Si l’article vous a plu, vous pouvez télécharger la vidéo et le PDF pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble :
Cliquez ici pour télécharger la vidéo et le PDF


Encore plus de techniques de composition…

Sont dans mon livre “Composer sa chanson de A à Z”. 6 mois de réflexions intenses ont été nécessaires à l’élaboration de ce guide. Il répond à toutes les questions que se pose l’apprenti compositeur: comment trouver une mélodie ? Comment lier ses paroles et sa musique ? Par ou et par quoi commencer ? Tout y est ! En plus, vous trouverez dedans encore plus de combinaisons gagnantes d’accords. icon wink Comment composer au piano ?

Composer sa chanson de A à Z


Partager l'article sur :


Articles similaires

5 méthodes simples pour écrire une chanson

Mais au fait, comment on fait pour écrire une chanson ? Par où commencer ? Faut-il d’abord trouver une progression d’accords ou une mélodie ? Et pour les paroles, mieux vaut-il les écrire avant ou après avoir composé la musique ? Suivez le guide! Lire la suite…

Comment créer une musique en 5 minutes: le cycle des quintes

Il vous arrive d’avoir le syndrome de la page blanche lorsque l’envie vous vient d’écrire une chanson ? Vous voulez connaître un moyen sûr et efficace vous permettant de composer et d’improviser rapidement ? Alors découvrez dans cet article « le cycle des quintes » : un outil de composition extrêmement puissant utilisé par tous, et même les plus grands : des Beatles à Bob Dylan en passant par Led Zeppelin, tous y ont déjà eu recours ! Lire la suite…

Comment composer une chanson au piano ?

Dans cette vidéo, je vous dévoile 3 techniques simples à mettre en œuvre afin de pouvoir composer de la musique au piano. Ce tutoriel vous permettra également de savoir comment trouver des enchaînements d'accords efficaces et ce, quel que soit l'instrument que vous utilisez. Lire la suite…


89 commentaires


  • Clément

    Merci beaucoup ! J’avais vu avant que tu ne la dévoiles la vidéo d’Axis of Awesome, et c’est vraiment du délire. J’ignore si je dois jeter mon dévolu sur la Musique en disant que ces pseudos-compositeurs ne sont pas digne de leur niveau, ou au contraire si je dois m’extasier en me disant que la musique est formidable aussi grâce à ça !
    Merci en tout cas !

    Répondre

    • djamai

      Salut je n’arrive pas a voir les accords magiques je ne tombe que sur les commentaires quand je vais sur cette page. Peux tu me les envoyer ? Merci kemis

      Répondre

  • Tpm

    Bien ton tee shirt!

    Répondre

  • Laurent Breillat (Apprendre la Photo)

    Petite erreur au début : c’est Do# mineur le 3ème accord des 4, non ? ;) (en tput cas, ça sonne mieux chez moi :P)

    Répondre

    • Alex

      Bien vu l’artiste! Les notes Do# Mi Sol#, sont bien les bonnes mais j’ai fais une faute dans l’appellation de l’accord. Je corrige donc ça tout de suite. ;)

      Répondre

  • katia

    merci a toi d’avoir pris le temps de nous donner les 4 accords magiques avec gentillesse et clarté !!!!
    Ta video et tes explications sont parfaites !
    merci !

    Répondre

  • Ludo

    Super article, sa aide beaucoup merci !

    Cependant il y à juste une petite chose que je n’ai pas bien saisi.
    Dans ton article, tu montre la première “combinaison gagnante” puis tu dis, juste un peu plus bas, qu’il faut jouer l’accord du premier degré en majeur, le cinquième en majeur, le sixième en mineur, et le quatrième en majeur.

    Mais faut t-il toujours suivre cette ordre ( Majeur – Majeur – Mineur – Majeur ) ou es ce que l’on peut faire comme l’on souhaite, par exemple : Mineur – Mineur – Majeur – Mineur, ou encore Majeur – Mineur – Majeur – Majeur ?

    Répondre

    • Alex

      Salut Ludo ! Si tu joues les accords dans un autre “ordre” comme tu le dis, tu ne joueras plus les 4 accords magiques. Un accord mineur se différencie en effet d’un accord majeur par le nombre de tons et de demi tons qui sépare la fondamentale de la tierce. (Pour résumer: 2 tons entre la première et la deuxième note de l’accord = accord majeur et 1,5 tons entre ces notes = accord mineur). Si tu joues un accord majeur au lieu d’un accord mineur, l’accord sera donc différent et du coup la combinaison gagnante aussi. Néanmoins, je t’invite vivement à essayer de jouer les “combinaisons” que tu as décrites, tu trouveras surement pleins de suites d’accords intéressantes. ;)

      Répondre

  • Samy

    Bonjour, merci beaucoup pour cet article

    Je me renseigne actuellement sur les gammes. Pour savoir quelle notes je peux utiliser dans mes musiques.

    Cependant, dans les quatre “accords magiques” , On mélange 3 accords Majeurs avec 1 accords mineurs. On se trouve donc dans une gamme mineur ou majeur? Ou les deux?

    D’après mon analyse, on serait en dans la gamme Mi Majeur?

    Répondre

    • Alex

      Salut Samy !

      Ton analyse est bonne, les 4 accords magiques présentés dans cet article proviennent bien de la gamme de Mi Majeur.

      Cependant, il faut faire attention aux amalgames : même si nous sommes en présence d’une gamme majeure, cela ne veut pas forcement dire que tous les accords qui composeront cette gamme seront eux aussi majeurs ! Dans une gamme majeure, tu peux en effet également trouver des accords mineurs !.

      Si toutes ces notions de majeur / mineur sont flous pour toi, je t’invite à télécharger mon guide “L’Essentiel du Solfège pour Composer” que je met à disposition gratuitement sur le site ;) . Tu y verras un peu plus clair ! :D

      Répondre

    • franck pitta

      l’usage d’un accord mineur ne veut pas automatiquement dire que nous sommes en gamme mineur et vice vers ça. seulement, l’usage d’un accord mineur en une gamme majeur devrait nécessairement conduire à un accord majeur et toujours vice vers ça.

      Répondre

      • Alex

        Euh… non. L’utilisation d’un accord mineur ne conduit pas obligatoirement à l’utilisation d’un accord majeur par la suite, et heureusement. En musique, on est absolument libre de faire ce que l’on veut. ;)

        Répondre

  • HOEL

    C’est un Anatole, comme l’appelle William Sheller…

    Répondre

  • helene

    Bonjour Alex

    Merci pour ta gentillesse, j’ai toujour revé de jouer du piano. Jamais eus les moyens financier. Aujourd’hui grace a toi je realise ce reve . Mon mari vient de m’offrir i
    un synthé pour noel, alors imagine ma joie kan je t découvert. Je vais enfin pouvoir apprendre grace a toi . Merci de tout coeur .

    A bientot

    Répondre

  • POLY Alain

    bonjour,je ne comprends pas bien le site,ou se trouvent les articles ,?car les liens ramènent toujours au forum de questions
    @lain

    Répondre

    • Alex

      Euh… les articles se trouvent un peu partout sur le site. Par exemple dès qu’un titre vous interesse en page d’acceuil, cliquez dessus pour avoir accès à l’article. Il n’y a pas de forum sur Composer sa Musique. :)

      Répondre

  • POLY Alain

    oui bon ,merci
    pas de solutions,peut-etre je ne suis pas sur la bonne page,quand je clique à droite sur “top 5″les articles ,j’arrive sur les commentaires

    Répondre

  • Thomas

    J’aimerais rajouter quelques “accords magiques”, mais qui sont moins fréquents (surement parce qu’il amène toujours une attente, en tout cas pour mon oreille à moi –“).
    vi IV V III
    vi IV I II
    Si jamais quelqu’un a une analyse pour ces accords là… :D

    Sinon, très bon tuto, très intéressant, très vrai mais j’ai une question : COMMENT changer d’accords au cours d’un morceau ? Y-a t’il une technique qui marche ? Parce que quand j’essaye d’utiliser deux suite d'”accords magiques”, ça rend mal…
    Et j’aimerais commencer à diversifier mes compositions, car elle commence à me sembler répétitive…
    Merci !

    Répondre

    • Alex

      Salut Thomas,

      Merci pour ta contribution et ces suites d’accords !! Concernant ta question tu peux changer de tonalité au cours du morceau, ça apportera de la diversification à tes compos. Je rédigerai bientôt un article sur le sujet car c’est une question que l’on me pose fréquemment.
      Tu peux également lire mon article: Pourquoi vous utilisez toujours les mêmes accords (et comment y remédier) ça de donnera déjà de bonnes pistes pour t’aider à surmonter à ton problème. ;)

      Répondre

    • Rodyrya

      Tu peux aussi ajouter un degré regarde vi IV I II V

      Répondre

    • madame atomos

      L’accord de degré III est en fait une substitution de l’accord I: ceci est possible parce que ces deux accords ont deux notes en commun
      Pareil pour l’accord de degré II qui est une substitution de l’accord de degré IV, très utilisée en Jazz par exemple

      Répondre

  • J Louis

    Bonjour Alex
    Comme tous, je dirais que ton site avec tes tutos sont formidables et très pédagogiques.
    J’ai trouvé plein de réponses à mes questions, je suis un néophyte, et j’ai l’impression d’avancer à grand pas… encore merci!
    Je me posais quand même une petite question;
    je vais également sur un site (copainsdescopeaux.fr), pour ceux qui sont amateurs du travail du bois, avec comme toi des tutos, des thèmes abordés différents, et surtout beaucoup d’humour.
    Cette personne a mis sur son site un point qui me semble important, dans la mesure où il passe du temps à faire les vidéos d’une très bonne qualité comme les tiennes, il nous fait lui aussi partager son savoir avec des astuces, et donc il a mis un lien sur son site qui permet de faire un don , donne qui veut et ce qu’il peut,via un moyen paypal, qui permet d’améliorer son site et d’avoir également un pécule pour lui pour acheter du matériel.
    Tout travail mérite quelque chose, quand je vois ce tu nous fait partager, je ne suis pas sûr qu’un prof de musique en ferait autant, en tout cas il prendrait au départ sa rénumération.
    Voilà une petite réflexion que l’on devrait partager, pose toi aussi la question, je pense que tu le mérites amplement.
    Très amicalement
    J Louis

    Répondre

    • Alex

      Bonjour Jean Louis,

      Merci pour votre message qui me fait super plaisir :) Concernant la partie don, c’est un choix personnel. Je n’attends en effet aucun retour sur ce que je partage, donc ça ne m’intéresse pas de mettre cette section place sur le site ;) Par contre, d’ici cet été, je vais surement rédiger un livre numérique sur la composition musicale (ce serait un genre de guide ultime pour composer une chanson de A à Z), qui lui, serait payant. Si vous tenez vraiment à me remercier, vous pourrez donc l’acquérir au moment de sa sortie :)

      A très bientôt et merci encore pour votre message !!

      Répondre

      • J Louis

        Bonjour Alex
        Merci pour ta réponse, ta pédagogie et ta philosophie
        Donc je reste dans l’attente,agrémentée d’accords, de gammes et de plaisirs, de ta production ad libitum.

        Merci, à bientôt
        J L

        Répondre

  • Jerome

    Bien cher ami j’espère que tu vas faire une newsletter à tous les gens à qui tu as envoyé “L’essentiel du solfège pour composer”. T’auras du client je pense, notamment moi! :D
    Mille Mercis pour toutes tes explications, je vais décortiquer ton site dans tous les sens, ne t’inquiète pas!

    Je me permet de reprendre le premier commentaire de la page, celui de Clément!
    Bien moi je dis que je ne suis pas réellement en extase devant tous ceux qui ont réussi grâce a cette recette.

    Je pense carrément que tu as un peu piqué l’atout majeur des maisons de productions, ou du moins leur carte secrète, très secrètement gardée!
    Apres réellement si on doit en avoir après des personnes en particulier se serait plutôt après ceux qui nous ont enseigné la musique au départ!

    Vous voyez de quoi je parle, certain(e)s de ces profs de musique frustrés qui vous forceent à jouer de cette flûte de M****E! Et qui avait tendance a nous bourrer le mou avec des partitions de chansons qu’on apprécie pas du tout à cet age là!
    Et qui à la suite de ca, transformaient les cours de musiques en cours d’histoires sur la vie des grands compositeurs!
    Finalement ca laisse l’impression qu’on ne nous à pas tout dit, un peu comme si c’était fait exprès!

    Enfin bon, je conclue mon message sur une note un peu plus sympa en te disant encore Merci et Bravo pour avoir su nous expliquer tout ca de façon claire et simple!

    Merci à toi et bonne continuation!

    Répondre

    • Alex

      Salut Jerome.

      Merci pour ton message qui fait plaisir et content que le site te plaise ;) . Concernant la newsletter, oui c’est exactement ca: pour vous remercier de suivre le site, je vous envoie le guide. Simple échange de bons procédés :D

      Après concernant ta reflexion, je partage également ton avis: les classes de musique au collège doivent être réformées pour donner envie aux élèves de s’intéresser à la musique et non pas les en dégouter ! Et c’est vrai que le programme qui leur est proposé actuellement ne leur est pas particulierement adapté… Après je ne pense pas que ce soit la faute des profs de musique en particulier ( qu’ils soient frustrés ou non ;) ) mais plutôt du système dans son ensemble.

      Répondre

      • Joker

        Avant de dire n’importe quoi, renseigne toi de ce que font les profs de musique en collège aujourd’hui….

        Répondre

    • Partition gratuite

      Je suis totalement du même avis !

      Combien d’élèves motivés ont été dégoutés de la flûte et des partitions peu engageantes.

      C’est vraiment dommage, et il faudrait une prise de conscience de tous les enseignants afin d’égayer un peu tout cela … Ce ne serait que du positif !

      Répondre

  • Jerome

    Me revoilà après une heure d’exploitation des conseils donnés!
    Et j’approuve totalement, en effet la recette est magique!
    Sa sonne avec splendeur!
    Encore merci!

    PS: Si certains professeurs de musique lisent mon commentaire précédent et se sentent visés, désolé d’insister mais S’IL VOUS PLAIT CHANGER CA! :p

    Répondre

    • Joker

      A mon humble avis tu ne devais pas aimer non plus beaucoup ton professeur de français ! :-)

      Répondre

  • Rudy

    Salut Alex

    Tout d’abord bravo et merci pour ton site, c’est merveilleux de voir que des personnes sont dans le partage comme toi, à notre époque c’est rare et c’est important de le souligné. MERCI !

    Je suis en train de parcourir tes videos et autres articles ( super passionnant en tout cas !) , j’ai vraiment de quoi faire!

    Juste une petite chose comme je n’ai pas encore tout assimilé, RDV dans un an lol, je voudrais juste que tu me confirme que la fameuse combinaison magique portant sur les 4 accord est bien celle la :

    1 L’accord de Mi Majeur
    2 L’accord de Si Majeur
    3 L’accord de Do# Mineur
    4 L’accord de La Majeur

    Et que cela équivaut à I – V – vi – IV.

    Qu’il s’agit bien du bon ordre dans lequel ils doivent etres joué en boucle.

    Je te remercie d’avance. Je retourne découvrir ton site avec délectation!!!

    A tres vite

    Répondre

    • Rogerio

      Hello Rudy.

      Si j’ai bien compris, I – V – vi – IV n’est pas l’ordre dans lequel doivent être joué les accords en exemple plus haut a savoir

      1 L’accord de Mi Majeur
      2 L’accord de Si Majeur
      3 L’accord de Do# Mineur
      4 L’accord de La Majeur

      Mais I – V – vi – IV correspond aux accords que tu doit jouer par rapport a ta gamme.

      Les accords magique si j’ai bien compris, ne sont pas forcément,

      1 L’accord de Mi Majeur
      2 L’accord de Si Majeur
      3 L’accord de Do# Mineur
      4 L’accord de La Majeur

      mais plutôt les accords correspondant par rapport a la gamme.

      Exemple.

      Si ton Accord de départ est Do Majeur, ta gamme sera la suivante :

      I = Do
      II = Ré
      III = Mi
      IV = Fa
      V = Sol
      VI = La
      VII = Si
      I = Do

      Du coup tes accord magique a savoir : I – V – vi – IV seront: Do Majeur; Sol Majeur; La mineur et Fa Majeur.

      En fait si j’ai bien tout compris ta gamme correspond a ton accord de départ donc si tu part en Ré Majeur, le I sera Ré et ainsi de suite jusqu’au VII. Donc le V sera un La Majeur etc etc.

      Je sais pas si j’ai été assez claire mais c’est ce que j’ai compris.
      A faire confirmer par Alex qui sera peut être plus claire que moi.

      D’ailleurs dans l’exemple

      1 L’accord de Mi Majeur
      2 L’accord de Si Majeur
      3 L’accord de Do# Mineur
      4 L’accord de La Majeur

      C’est les accords utilisé par le groupe anglais qui chante 40 tubes pop.

      Pour résumer les 4 accords magiques ne sont pas 4 accords unique défini mais plutôt l’enchaînement gagnant par rapport a ta gamme soit ton accords de départ et I – V – vi – IV l’ordre dans lequel les accords qui correspondent a ta gamme devront être joués.Avec un accord Mineur pour le 3éme.

      Répondre

  • dj mambaa

    Bonjour Alex, merci pour tout parce que tous les livres que j’ai acheter pour apprendre à composer ( en tant que DJ) et qui gardaient bien caché ces secrets, je te remercie grandement, je vais enfin pouvoir faire un peu de musique! Mais j’ai une question, quand tu dis voilà, faites tourner ces 4 accords dans l’ordre pour avoir votre nappe, lorsque tu finis les premiers couplets, construis tu ton refrain de la même manière ( exemple I V vi IV) ou y a t’il une difference d’enchainement pour le refrain ( et même question pour le bridge ou le break?)
    Et lorsque tu ajoutes des riffs de cuivres genre James Brown ( drive your funky soul) comment gérer les notes qui mordent sur les accords?

    Désolé de poser toutes ces questions et merci encore pour ce que tu fais!

    DJ Mambaa

    Répondre

  • dj mambaa

    Dernière quesiont, si je pars d’une gamme pentatonique majeur, est ce que cette suite d’accord marche toujours? ou bien appartient elle à une gamme classique?
    Un grand merci!

    Répondre

  • Jackson

    Merci beaucaup de nous avoir aidé a connaitre ces 4notes pour nous permetre a bien tenir les notes mais que peut faire ceux qui veulent connaitre davantage a jouer a la guitare mais surtout pour les debutant?

    Répondre

  • nicolas bosniak

    Super boulot, super simplification , si jamais tu arrives à décomposer les accords de films ce serait super d’avoir des tuyaux la dessus ..

    Bonne continuation

    Répondre

  • patrice pooyard

    Merci pour cette brillante leçon :D

    Répondre

  • JEAN-MARC

    Bonjour, dans le même style d’accords magiques, une des suites les plus répandues est la ronde des quintes utilisée de I will survive à la moitié des chansons d’Aznavour en passant par les feuilles mortes et des milliers d’autres.
    La m-Ré m-Sol-Do-Fa-sI BEMOL(ou Ré m ça dépend)-mi

    je pense qu’avec tes 4 accords magiques et çà tu peux faire 3 albums

    Répondre

  • Thomas (DitesOuistiti)

    Très intéressant, merci de tes conseils.

    Répondre

  • FiatLux

    Bonjour,

    Je me demandais comment transposer votre astuce avec une gamme mineure?

    Ici il s’agit d’une gamme majeure donc il le degré VI sera mineur, mais lorsqu’il s’agit d’une gamme mineur, quels degrés devront etre mineur, et majeurs ?

    (Je cherche a utiliser la formule pour la gamme de Bm)

    cdt

    Répondre

  • Jean-Luc

    Bonjour Alex,

    Il existe aussi ces combinaisons très simples :

    I – IV – V

    I – IV – I – V ou I – IV -V – IV

    i – VII – VI – V (ex. La m – Sol – Fa – Mi) qui sonne plutôt espagnol

    i – VI – iv – V : (ex. La m – Fa – Ré – Mi en descendant du La m vers le Ré puis en remontant d’un ton sur le Mi) une autre approche de la suite d’accords dont tu parles.

    Merci pour tes articles très intéressants !

    Répondre

    • Alex

      Salut Jean Luc,
      Merci pour ta contribution et toutes ces combinaisons. :)

      Répondre

      • Jean-Luc

        En fait je viens de me rendre compte que je me suis trompé dans mon dernier exemple : il s’applique à une tonalité mineure et non majeure contrairement à ton article, donc ce n’est pas une autre combinaison des 4 accords magiques.

        Du moins je l’ai souvent entendue, même si je n’ai plus d’exemple en tête…

        Répondre

    • Maxime

      Déjà, Alex, je trouve ton site super et tenais à souligner que rare sont les gens qui partagent autant leur savoir que toi sans raison pécuniaire ! :) Tu-as-la-classe.
      Je voulais juste réagir sur le commentaire de Jean-Luc:
      Tes suites d’accords sont superbes, je les ai toutes notées ;) mais dans la 4 eme, à savoir,
      i VII VI V
      j’ai pu relever un souci :Sauf erreur de ma part, l’exemple ne serait pas “La m – Sol – Fa – Mi” qui sonne très bien d’ailleurs! Mais
      La m – Sol# – Fa# – Mi
      Donc, pour moi tu t’es légèrement fourvoyé sur le
      VII et le VI
      Et donc à partir de ce moment l’enchainement que je crois que tu voulais proposer serait
      i – VII (enlever 1/2 ton) – VI (enlever 1/2 ton) – V
      Et là, ça sonne parfaitement hispanique comme tu le disais!!

      A tchao bonsoir! ;)

      Répondre

      • Maxime

        PS : Je me suis gouré puisque tu as construit le schéma en gamme mineure!
        dans ce cas Lam – Sol – Fa – Mi correspondent à i – VII – VI -V!
        Au temps pour moi ! (si, ca s’écrit comme ça!)

        Répondre

  • kevin

    Bonjour,

    Une petite question concernant les accords mineurs.

    Dans l’exemple, vous dites que la combinaison magique est :

    “Jouer l’accord du premier degré de cette tonalité en majeur, le cinquième en majeur, le sixième en mineur, et le quatrième en majeur”

    En reprenant la gamme Mi-Majeur, j’arrive au même accord que vous… Sauf pour le sixième en mineur [qui correspond au 3 ème accord de l’exemple) !

    Pour moi, l’accord : DO# MI SOL# correspond au 1ere accord de la gamme DO MINEUR et non le sixième. Du coup, je me dis qu’il doit y’avoir un truc que je n’ai pas compris.

    D’autant plus que pour moi le sixième degré en Mi-majeur correspond à DO# MI SOL#. Du coup, je ne vois pas pourquoi il s’agit d’un accord mineur ?

    Pouvez-vous m’expliquer comment le sixième en mineur, correspond à l’accord : DO# MI SOL# ?

    Merci d’avance pour votre réponse et un grand bravo pour votre site.

    Répondre

    • Alex

      Salut Kevin,
      Effectivement l’accord Do#/Mi/Sol€ (appelé accord de Do# mineur) correspond au premier accord de la gamme de Do mineur. Mais il correspond aussi au 6ème accord de la gamme de Mi Majeur. C’est en harmonisant la gamme que j’ai pu trouver cet accord. J’explique en détail tout le processus dans mon article “Comment trouver une suite d’accords“. Tu verras, tu comprendras tout de suite mieux en le lisant.
      L’accord est mineur car il existe un intervalle de tierce mineur entre la première et la deuxième note qui le compose. J’explique tout ça dans mon article: “la formation des accords“.
      Si tu as besoin d’autres explications, n’hésite pas. ;)

      Répondre

  • Jean-Luc

    Salut!
    Je suis ce que l’on pourrait appeler un “vieux routard de la gratte” (cela fait 51 ans que je m’en régale) et je navigue très souvent pour glaner ça et là des trucs et astuces pour mes élèves (et pour moi, bien sûr!). J’aimerais te dire sincèrement que tu as cette rare capacité de rendre les choses simples et attrayantes pour ton public. Ton opuscule sur le solfège est de la même veine et (outre quelques rares fautes “d’ortaugraffe” -bon, il faut bien mettre un bémol de temps à autre ;) – ) je le conseille vivement autour de moi. En plus tu mets ton travail gratuitement à disposition des autres, ce qui n’est pas non plus très fréquent. Pour un soixante-huitard comme moi qui suis un adepte inconditionnel du libre (Linux, Wikipédia, etc), c’est un plaisir et un régal! La culture est et doit rester à tous et pour tous…
    Alors un grand bravo, et un grand merci!
    Jean-Luc

    Répondre

    • emmanuel

      vous savez? la musique est très vaste et c’est en donnant que toi aussi tu reçois d’autres choses que tu ne connais pas. donc vive le partage.

      Répondre

  • BOULET Jean-Claude

    —-Bonjour,
    j’ai bien recu votre message. Mais quand je clique sur un sujet je tombe sur le forum de Commentaires.
    Que dois je faire pour acceder aux Top des 5 articles…???

    Répondre

  • Albert Gamotte

    Question subsidiaire : il existe la même chose dans l’échelle pentatonique (jazz, blues, asiatique, etc.) ?

    Répondre

  • Marie-Cécile

    Merci pour ces explications claires.
    Je renseigne ton site à mon prof de violon (également prof de guitare et piano). Je te ferai part de ses commentaires qui seront à coup sûrs positifs.

    Répondre

  • Smiley

    Moi je me pose une question un peu plus avancée :

    Etant donné que je teste les modes, ces accords magiques marchent-ils toujours ?
    Si oui, est-ce que ce sont exactement les mêmes, bien que leur degré soit différent ?
    Ou faut il jouer des nouveaux accords qui correspondent cependant aux mêmes degrés que l’on a vu juste au dessus ?

    Par exemple en Do majeur, si je joue Dorien (degré II de la gamme), si je conserve les mêmes degrés, on se retrouve avec i – v – vi – IV au lieu de I – V – vi – IV. Est-ce que ça marche toujours ?
    Ou seuls mes accords de départ fonctionnaient ?

    Et là on va me répondre que le mieux c’est de tester moi même, mais faute de moyen, je ne peux pas pour l’instant x)

    Répondre

  • Toad1010

    Hello World ! =D

    J’espère que tu passes toujours (enfin plutôt que tu réponds toujours) aux commentaires sur ton site ! =’D

    En fait je voulais savoir, si l’on change d’Octaves par rapport aux notes, c’est à dire que l’on soit dans le troisième ou le quatrième lorsque l’on joue, peut-on toujours parler d’Accords Magiques ? Est-ce toujours pareil à la différence que le son est plus aigu ou plus grave ?

    De même, je ne suis pas sûr d’avoir compris (je n’ai pas encore eu le temps de voir tous les articles, et je vais m’empresser de lire ton guide d’ailleurs !) mais, la note qui débute… Enfin, je ne sais pas trop comment m’exprimer X’)

    Ce que je veux dire c’est, est-ce que cela annule l’effet “Magie” si l’on commence la gamme avec un Si ou un La ? (enfin je me doute que oui) Vu que dans la vidéo tu commences avec un Mi…

    Dans ces cas-là, qu’est-ce qui est remplacé ?

    Désolé si je parais un peu indécis ou encore brouillon, mais c’est vraiment des questions que je me pose… n_n’

    En tout cas, merci pour tout ce que tu fais pour nous !

    Répondre

  • fanlignan

    comment le secret des accords peuvent etre détecté

    Répondre

  • Hamidi

    Comment jouer les 4 accord en combinaison:1-5-6-4?
    Faut il les jouer simultanement ou l’un apres l’autre svp expliquer moi pratiquement et merci infiniment.

    Répondre

  • Hamidi

    Comment choisir les accords en creeant des melodies ? Et merci

    Répondre

  • voyageur1963

    Bonjour Alex,

    J’ai 52 ans, je te félicite pour ton altruisme que tu dégage.
    Je me suis mis au piano depuis peu, car j’ai fait l’acquisition d’un piano Angot & Elbeuf, peu servi est surtout en bon état, à part l’accordage .
    Je me suis donc mis grace aux différents supports que l’on trouve sur le web, à la réfection de celui-ci.
    Eh bien, formidable d’entendre ce que l’ont peu obtenir comme sonorité sur un sujet de plus de 130 ans…
    Encore un grand merci pour ta vidéo .
    Au plaisir.@ +++++++

    Répondre

  • LEELOU

    Bonjour Alex,

    et merci pour ce superbe site où j’ai appris beaucoup de choses ! et je t’en remercie, vraiment.

    J’essaie d’utiliser les 4 accords magiques mais je me retrouve avec une boucle d’accords monotone !

    peut on inverser les notes de l’accords ?

    Peut être pourrais tu faire un article pour des rythmiques spéciales pour les 4 accords ? :)

    Merci alex

    Répondre

  • Rogerio

    Hello Alex.

    Déjà super boulot!!!

    Je pense avoir saisie l’idée, enfin j’espère!!

    Mais j’ai tout de même une petite question.

    La les exemple sont en accord de départ Majeur soit

    I = Majeur
    V = Majeur
    Vi = mineur
    IV = Majeur

    Admettons que je veuille faire de mon accord de départ un mineur.

    Est ce que je doit inverser le tout? a savoir

    i = mineur
    v = mineur
    VI = Majeur
    iv = mineur

    exemple de départ Do mineur.

    Ma gamme restera Do Ré Mi Fa Sol La Si Do puisque la note de départ de l’accord reste la même seul la tierce change ou je me trompe?

    D’avance merci

    Répondre

  • Turly

    C’est bien pour composer de la musique moderne mais bon …. ça sonne juste bien. Pourquoi réduire la beauté de la musique à 4 accords. Il y a tant de possibilités pour composer… Je ne dis pas qu’il faut connaître tous les principes contrapuntique ou dodécaphoniques, lire tous les traités etc… pour composer.
    D’un autre côté on peut faire un succès avec ça, les gens aiment la musique pauvre et inintéressante.
    A mon avis certains compositeur ont commis des excès (je pense au disciples de Schoenberg par exemple) ce qui fait que le public a décroché car il n’a rien compris et ce malentendu entre les compositeurs et le public a amené le spectateur a bouder la musique savante… dommage la musique savante n’est pas qu’une musique barbante et incompréhensible je vous invite cependant a prendre connaissance de la musique savante que je chérie tant :
    youtube.com/watch?v=MJyBql7FUA0

    Répondre

  • Laure

    Génial!!! Merci :-) tu es top!!!

    Répondre

  • rym

    Salut
    je suis débutante en guitare et ma guitare est accordé mais quand je joue un accord facile genre mi mineur ça sonne pas ya des cordes qui bloquent et je vérifie et je trouve pas de probleme en ce qui concerne les autres donc j appuie seulement sur les cordes concernés
    Help plz :(

    Répondre

  • philippe

    Ben un grand merci ! je vais composer avec ces 4 accords pour voir et par curiosité ,mais je continuerais à chercher comme je le fais d’habitude d’autres suites ,histoire d’apprendre encore plus de choses pour composer .Car je fais de tout , classique métal ,pop- rock, chanson française , romantique , etc. J’ai 3 ans de piano en autodidacte.
    Et encore un grand merci !

    Répondre

  • Patrice

    Merci à mon prof de guitare qui a su m’orienté vers ce site diaboliquement sérieux et drôle à la fois
    Apprendre la musique dans ces conditions c’est du bonheur pur

    Merci encore, et surtout ne lachez rien

    Répondre

  • roy

    excelenticime

    Répondre

  • Paul

    Bjr Alex merci pour Lés tuto.je n’arrive pas à passer les notes accidentelles. Est ce qu’il n y a pas une technique pour faire cela.comme dans le gospel.

    Répondre

  • Erwan

    Le liens pour télécharger le PDF de ce cours ne fonctionne plus :/ !

    Merci pour l’excellent travail en tout cas ;D

    Répondre

  • Chopin hugo

    Bonjour

    Je ne comprends pas se que c est que les accord mineur et majeur pouvez vous m expliquer svp .

    Merci d avance

    Répondre

  • Médéric

    Hello,

    très bon article. Je suis récemment tombé sur un enchainement d’accord qui suit la même logique, et je voudrais en connaitre un peu plus desuss. Sur base de l’enchainement do sol la min fa, on transpose l’enchinement une quinte au-dessus parce que do-sol est une quinte, ca donne sol ré mi min do, puis on reprend l’enchainement intiial et on le tranpose d’une quarte vette fois parce que solf-fa, ce qui donne fa do ré min si bémol. Est-ce que cette manière de transposer les accords a un nom ? Je voudrais en savoir plus.

    Répondre

  • Nico

    Bonjour,
    D’autres sites disent que les 4 accords sont Do mi sol, Sol si ré, La do mi et Fa la do.
    Je ne suis pas pro. Mais peux tu m’expliquer stp ?
    Merci

    Répondre

  • Richard

    Bonjour
    Je suis tombé sur le site un peu par hasard, Je pense que je ne manquerai pas de venir souvent consulter, voire poser des questions. Retraité, je ne joue que depuis 3 ans sur des fichiers midi, qui incorporent les accords. La découverte du guide du solfège et toutes les enrichissantes questions/réponses (justement sur les accords) donnent plus qu’envie d’en découvrir et d’apprendre encore ! Un grand Merci et un grand Bravo pour la qualité d’ensemble du site !
    Avec mes salutations musicales.

    Répondre

  • Henri LE BRAS

    Bonjour
    Les accords magiques c’est un anatole dont le 4è accord est déplacé pour être mis en 2è position
    Anatole C Am F G
    Accords magiques
    C G Am F

    Répondre

    • Patrick 04

      Tout à fait ! Certains ont même commis des tubes en enchaînant Am, F, C, G (vi, IV, I, V, si vous préférez). Je vous laisse découvrir. Un indice : ça date de 2017.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *