5 Façons d’écrire une chanson


Mais au fait, comment on fait pour composer un morceau ? Par où commencer ? Faut-il d’abord trouver une grille d’accord ou une mélodie ? Et pour les paroles, comment faire ? Mieux vaut-il les écrire avant ou après avoir composé la chanson?

Suivez le guide!

Il y a beaucoup d’approches et de méthodes différentes pour composer. Mais lorsqu’on est débutant, pas facile de s’y retrouver parmi tous les conseils qui circulent sur le net. Surtout que dans la majorité des cas, on nous dit qu’il suffit simplement d’être inspiré pour que la musique vienne d’elle-même. Qui n’a jamais entendu que la musique « ça venait tout seul » à condition de se laisser aller et de se faire plaisir ?

C’est sûr qu’il est important de se faire plaisir, mais ce n’est pas donné à tout le monde d’être un Paul Mc Cartney et de se réveiller tranquillement un matin avec la mélodie de Yesterday dans la tête. (Même si j’avoue que ce serait plutôt pratique :) ).

Alors comment fait-on ? Comment procéder pour écrire une chanson ?

Tout d’abord, sachez tout de même qu’il n’y a pas de formule magique ni de recette miracle à appliquer pour créer une chanson. Une musique n’est pas comme une recette de cuisine où il suffit d’appliquer des étapes successives pour arriver à quelque chose qui marche. Il est même tout à fait possible de créer des tracks géniales à partir du hasard total et du grand n’importe quoi (Demandez à Mr Oizo, il en sait quelque chose !). Et c’est ça justement qui est génial: chacun est libre d’aborder la musique comme il le souhaite, et d’exprimer par son intermédiaire ce dont il a envie. Vous êtes libres de faire ce que vous voulez les amis ! Yeah !

Cependant, il existe tout de même des façons de composer assez répandues. Même si il n’y a pas de mode opératoire prédéfini pour créer une chanson, chaque artiste possède ses petites habitudes l’aidant à se lancer et à développer sa créativité.

Le but de cet article est donc de présenter ces différentes méthodes afin que vous puissiez trouver celle qui vous conviendra le mieux. Car n’oublions pas que la composition est quelque chose de personnel : il n’y a pas de méthodes plus efficaces que d’autres. La meilleure méthode sera tout simplement celle qui marchera le mieux pour vous.

Préambule : Définir le but de la chanson
Quelle que soit la méthode employée pour composer, mieux vaut définir avant tout le sentiment à faire passer à travers la chanson. Que cherchez vous à véhiculer ? Y’a-t-il un message en particulier ? Voulez-vous faire pleurer ? Ou au contraire faire danser ?
Une fois que vous aurez défini l’objectif de votre chanson, vous pourrez passer à la composition à proprement parlé.

Méthode 1 : Trouver une grille d’accord
La première méthode, qui est à mon goût la plus simple pour débuter, consiste à trouver avant tout une grille d’accords. Trouvez un enchainement de 4-5 accords qui sonne bien et qui vous plaise, puis définissez en le rythme. Une fois que vous avez tout ça, jouez votre enchaînement en boucle puis essayez de chanter quelque chose par-dessus. Ça y est ! Vous avez là les racines de votre chanson.

Méthode 2 : Trouver une mélodie puis harmoniser
Cette méthode est l’inverse de la première : elle consiste à trouver en premier lieu une mélodie, pour ensuite l’harmoniser. (C’est-à-dire trouver des accords qui la complèteront et la mettront en valeur). Même si elle est un peu plus dure à mettre en œuvre que la première, cette méthode vous permettra d’élaborer des chansons moins conventionnelles et plus complexes.
Si vous voulez des bons exemples de mélodies, allez faire un petit tour du côté de Pink Floyd, Neil Young ou encore Bob Dylan. (Ils sont peut-être un peu old school certes, mais toujours aussi puissant !)

Méthode 3 : Trouver une ligne
Cette méthode est un peu un mélange des deux précédentes. Elle consiste à trouver ce qu’on appelle une « ligne » (un bout de chanson caractéristique et souvent répétitif), puis de construire son morceau autour de cette ligne. La ligne peut provenir de n’importe quel instrument : de la guitare (on parlera alors dans ce cas de riff), de la basse ou même de la batterie.
Le meilleur exemple d’utilisation de cette méthode reste la chanson « Around The World » des Daft Punk, qui est exclusivement construite autour d’une ligne de basse.

Méthode 4 : La Jam Session
Surtout utilisée en Jazz, la jam session consiste à réunir différents membres du groupe pour les faire ensuite partir en improvisation. De cette improvisation peuvent naitre différentes idées utiles à la composition. Les Red Hot avaient l’habitude d’avoir recours aux jam sessions. Leur chanson « Give It Away » est ainsi née presque instantanément à partir d’une de leur jam.

Méthode 5 : Le sample
Le sampling consiste à emprunter un extrait musical très court d’une chanson déjà existante pour en créer une nouvelle. Le sampling est très utilisé en musique électronique. De plus, l’origine des samples peut être très diverse et provenir tant d’un artiste contemporain, que d’un groupe des années 30.
Le groupe The Avalanches a par exemple utilisé plus d’un millier de samples différents pour la conception de leur album « Since I Left You ! »
Si vous voulez un petit site sympa pour retrouver les samples de vos artistes préférés, allez faire un tour sur : http://www.whosampled.com/

Quid des paroles ?
Concernant les paroles, il n’y a pas de règle qui prime, c’est vraiment selon votre préférence :

  • Si vous accordez une attention particulière aux paroles, et si vous voulez vraiment que chaque mot ait son importance dans la chanson, mieux vaut commencer par écrire le texte
  • Au contraire, si vous considérez que le texte risque de vous « emprisonner » et de vous limiter dans la composition de votre mélodie, mieux vaut alors commencer par écrire la chanson.

Et vous ? Quelle est votre méthode de composition ? N’hésitez pas à partager votre façon de faire.

Télécharger l’article

Si l’article vous a plu, vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous et en profiter quand bon vous semble : Cliquez ici pour télécharger le PDF

.
Et encore plus de méthodes de composition…

Sont dans mon guide “Composer sa chanson de A à Z”. Il vous aidera à bien débuter. Je vous accompagne en effet pas à pas dans toutes les étapes du processus de création de votre chanson. Et le tout, pour le prix de 3 menus kebab. Ça vaut le coup non ? icon smile 3 choses que j’aurai aimé savoir avant de commencer à composer

Composer sa chanson de A à Z


Partager l'article sur :


Articles similaires

10 façons d’enrichir votre culture musicale

Marre d’entendre toujours les mêmes musiques tourner en boucle dans votre mp3 ? Fatigué d’écouter à longueur de journée toutes ces chansons aseptisées passant à la radio ? (Oui je l’avoue, je ne suis pas fan de Lady Gaga :) ). Vous voulez donner du sang neuf à votre playlist et connaître tous les secrets des personnes ayant une bonne culture musicale ? Suivez le guide ! Lire la suite…

Comment créer une musique en 5 minutes: le cycle des quintes

Il vous arrive d’avoir le syndrome de la page blanche lorsque l’envie vous vient d’écrire une chanson ? Vous voulez connaître un moyen sûr et efficace vous permettant de composer et d’improviser rapidement ? Alors découvrez dans cet article « le cycle des quintes » : un outil de composition extrêmement puissant utilisé par tous, et même les plus grands : des Beatles à Bob Dylan en passant par Led Zeppelin, tous y ont déjà eu recours ! Lire la suite…

Composer un tube grâce aux 4 accords magiques

Et s’il existait un monde où il suffisait de prendre les mêmes accords pour créer un tube? La vie serait plus simple n’est-ce pas ? Et bien figurez-vous que ce monde existe ! Découvrez donc au sein de cet article les 4 accords à l’origine des plus grands hits !  Lire la suite…


27 commentaires


  • Tpm

    Bel article et clair, bien illustré, on attend la suite avec impatience.

    Répondre

    • Filip

      Bonjour,
      En tant que musicien assez expérimenté je pense (DEM dans ma poche, je vais me mettre à tenter les CNSM) je trouve ça quand même un peu étrange de proposer seulement de commencer avec la grille d’accords. Soit tu t’imagines être un génie comme Bach et tu commence avec la ligne de basses, soit tu fais comme toi tu proposes, soit tu commences avec la mélodie. Tout est possible.

      Répondre

      • Adrien

        Bonjour Filip,

        Je pense qu’il faut faire la distinction entre l’écriture lorsqu’on a une formation musicale avancée, et la composition de musiques actuelles commerciales. Il y a également tous les panachés entre les deux, mais les finalités peuvent être très différentes. N’oublions pas qu’Alex, l’auteur de cet article, parle de musiques actuelles.

        La méthodologie classique dans les cours d’écriture est surtout d’écrire à partir d’un chant donné (que le compositeur écrira lui-même souvent dans un premier temps). Après, quand je pense à une mélodie, j’ai souvent une harmonie en tête s’il s’agit de musique tonale.
        Rameau, de son côté, écrivait la basse d’abord (paraît-il). C’est une des raisons pour lesquelles sa musique est très structurée…
        Il y a donc de tout !
        Ne pas oublier que le livret (les paroles), lorsqu’il y a du chant, détermine beaucoup dans les rythmes de la prosodie. Pour cette raison, quand j’écris les paroles, je pense souvent déjà à un rythme et une façon de dire le texte.

        Pour moi, la meilleure méthodologie en termes de discipline est de s’astreindre à composer une heure par jour, le matin par exemple. On a vite fait de lâcher un projet pendant plusieurs jours, semaines, …

        Répondre

        • Juniper

          ce n’est pas parce qu’on est autodidacte qu’on fait de la merde commerciale…

          Répondre

        • Tom

          Personnellement, je dirais qu’il ne faut pas s’arrêter d’écrire tant qu’on n’a pas un morceau achevé à faire écouter aux autres… et il faut écrire selon sa propre idée… de toute façon quand on repique des trucs, on est vite limité par un plafond de verre du fait qu’on ne peut plus déposer ce qu’on a fait en son propre nom.

          Répondre

      • Juniper

        on a pas besoin d’être un génie pour composer en 1er la ligne de basse… c’est une méthode comme une autre, peut-être moins abordable mais c’est pas hors de portée, loin de là…
        il propose aussi de commencer par la mélodie… vous pouviez juste apporter votre expérience en + au lieu de critiquer négativement (juste après vous être fait mousser…)

        Répondre

  • Reindeer Hats

    I totally agree! The jam session is important, however, I would rate it higher. It might even be safe to say that in my experience as a composer this step is the most important. I can see though that you know what your talking about and I will suggest this web site article to my foreign exchange students.

    cheers!

    Répondre

  • Tiana

    C’est drôle, je déteste écrire les paroles mais je préfère avoir un texte écrit pour avoir une base pour la mélodie.

    Répondre

  • Lultime

    Merci pour cet article !
    Personnellement, je compose d’aord une mélodie à la basse, vu que c’est le seul instrument mélodique que je joue et qu’on ne fait pas souvent d’accords à la basse.
    Ensuite je compose la batterie dessus, et je dis à mon guitariste “Hé, faudrait que tu me trouves quelque chose là dessus”.
    C’est ma méthode à moi, mais si vous avez des conseils à me donner là dessus, n’hésitez pas.

    Répondre

  • Lud

    Très bonne idée que d’avoir créé ce “post”. Je suis tombé dessus en tapant : “methodes de compositions musicales”.
    Pour ma part j’utilise alternativement plusieurs des méthodes citées. Le plus généralement je pars sur une base d’accord à faire tourner. Parfois c’est une mélodie au piano, d’autres un riff de basse…
    Mais si j’ai tapé cette requête dans google (“methodes de compositions musicales”) c’est parce que je me pose la question des méthodes de composition de l’artiste Jeff Buckley. Ses textes sont très riches, et je suis pratiquement sûr qu’il commence d’abord par écrire les paroles (chose que je ne sais pas faire).
    Quelqu’un a une idée de la méthode de composition de Jeff Buckley ?
    N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour échanger à ce sujet si ça vous intéresse.

    Répondre

  • anais

    Moi je trouve la musique en même temps que les paroles. Ça me viens comme çà, est-ce que c’est bien ?
    Merci pour ton site.

    Répondre

    • Alex

      Salut Anais,
      Toutes les approches sont bonnes à partir du moment ou elles marchent pour toi. ;)

      Répondre

      • annabela

        je ne veux pas bouge quand je suis entre ses mains ;-) il n’y a rien que je puisse fair ou dir..uh <3

        Répondre

  • Juniper

    voilà, tout est dit … j’ai utilisé instinctivement toutes ces méthodes
    personnellement, il m’arrive souvent de fredonner sous la douche, à voix haute ou dans ma tête … et le problème quand on trouve une mélodie qui nous plait c’est qu’il faut avoir la possibilité de la sauvegarder et il suffit de quelques mns pour oublier totalement la mélodie … vive les smartphones pour ça, véritable couteau suisse technologique, j’ai pris le reflexe, quand ça arrive, d’utiliser la fonction dictaphone

    Répondre

    • Kabylie indépendante

      Hihi, moi aussi quand j’étais jeune, pas de pc, pas de portable, j’avais composé une vingtaines de musiques que j’ai oubliées avec le temps (ça m’arrive même de pleurer en pensant à ces malheureux morts-nés)… ça a été un vrai traumatisme pour moi cette perte au point qu’aujourd’hui, à la moindre inspiration, je dégaine mon dictaphone et j’enregistre avec moi voix horrible ces jolies notes, J’ai presque 200 mélodies…
      Je suis entrain de les mettre en midi dans l’urgence pour éviter que ma voix ne blesse ou ne tue quelqu’un par accident ^__^

      Répondre

  • Blain

    Je compose au piano musique romantique mais j’aimerais savoir comment faire pour faire du rytmique pouvait vous me donner des exemples de morceaux rytmique au piano. Car je ne sais pas. Merci de me repondre

    Répondre

  • Florian

    Bonsoir !

    Je m’appelle Florian, j’ai 26 ans et j’habite Eybens.

    A propos du sampling, notamment quand il s’agit d’emprunter un extrait musical très cours d’une chanson déjà existante pour en créer une nouvelle, comme par exemple “Highway to Hell d’AD/DC.

    Il est effectivement très utilisée en EDM.

    La question que j’ai à vous poser à ce propos, est de savoir combien les compositeurs doivent-ils payer protéger leur nouvelle œuvre après avoir utilisé un sample de ce genre ?

    Merci par avance!

    Florian

    Répondre

  • Kabylie indépendante

    Merci Alex, encore un article au summum de la simplicité
    Ma façon à moi est beaucoup plus émotionnelle et intuitive et c’est peut être lié au fait que je ne joue (ne sais jouer) d’aucun instrument…

    C’est toujours la mélodie qui me vient en premier, et je confirme, c’est très dur d’avoir la suite après coup, pour moi en tout cas, car je ne connais rien à la théorie, quand on a l’essentiel et qu’on n’a pas le reste, on se rend vite compte qu’on n’a pas grand chose non plus :)
    Mais j’ai trouvé la parade :
    Je prends une idée incomplète d’il y a un an, je prends une autre de mes mélodies récente, et je les mets en boucle et j’écoute, et 9/10 c’est le déclic instantané !
    Et c’est au final un peu comme le Jam session que tu nous explique ici, mais en solo !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *